Abutilon megapotamicum

Famille : Malvaceae

Texte © Pietro Puccio

 

Traduction en français de Christine Galliano

 

 

JPEG - 71.7 ko
La floraison de l’Abutilon megapotamicumest continue du printemps à l’automne © Giuseppe Mazza

Pour l’ Abutilon megapotamicum (A. Spreng.) A. St.-Hil. & Naudin (1842), cultivée depuis longtemps, on ignore précisément son lieu d’origine, on suppose le sud du Brésil, mais elle est certainement originaire d’Amérique du Sud.

Le nom du genre vient du nom arabe “aubūtīlūn” donné par le grand philosophe et médecin Abu’Ali al-Husayn ibn Sina ( 980-1037 ), connu en occident sous le nom d’Avicenne, à une espèce appartenant à la famille des Malvacées ; le nom de l’espèce est la combinaison des termes grecs « méga »= grand et de « potamicum » dérivé du grec « potamos » = fleuve, probablement en référence à la zone d’origine supposée, le Rio Grande (Brésil).

Communément connue comme : « trailing abutilon », « chinese lantern » (anglais) ; « Kriechende Samtpappe » ; « Schönmalve », « Glockenschön- malve » (allemand), « lanterna japonesa », « chapéu-de-cardeal », « lanterna chinesa », « sininho » (portugais) ; « abutilon du Rio Grande », « abutilon du grand fleuve » « drapeau belge », (français) ; « linterna china » (espagnol).

Il s’agit d’arbustes à feuillage persistant, aux fines et longues branches arquées qui peuvent atteindrent 2,5 m de haut, s’ils sont cultivés en pleine terre et qu’ils s’adaptent à une disposition en espalier ; les feuilles, d’une longueur d’environ 6-8 cm, de forme ovoïde ou à peine trilobée avec une base en forme de cœur, allongées, sont de couleur vert clair mais il existe aussi des variétés à feuilles panachées.

Fleurs hermaphrodites, longuement pédonculées, retombantes, en forme de cloche, elles ont de courts pétales émergeant d’un calice rouge brillant d’environ 3 cm de diamètre ; la colonne d’anthères brune qui s’étend au-delà des pétales en exalte l’effet ornemental. La fleuraison est continue du printemps à l’automne. Reproduction par semis, par bouture semi-ligneuse en été et par marcottage.

Cette espèce peut-être cultivée sous des climats tropicaux à tempérés, supportant sur de courtes périodes jusqu’à -8 °C même avec la partie aérienne endommagée ; elle nécessite des sols bien drainés, mais maintenus humides, de préférence acide ou neutre et une exposition en plein soleil ou légèrement ombragée, ailleurs, peut-être cultivée en pots même pour la décoration d’intérieur où elle est, souvent, suspendue à cause de sa retombée naturelle.

Synonymes : Sida megapotamica A.Spreng. (1806) ; Abutilon vexillarium E.Morren (1864).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MALVACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_A-88-11_Abutilon_megapotamicum
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants