Adenanthera pavonina

Famille : Leguminosae

Texte © Pietro Puccio

GIF - 5.4 ko

 

Traduction Française par Gérard Lanteri

 

 

L’espèce est originaire d’Australie (Territoires du Nord et le Qeensland), Bangladesh, Cam- bodge, Chine, Inde, Iles Salomon, la Malaisie, Myanmar, Malaisie en Birman, Papouasie Nouvelle Guinée, Sri Lanka et Vietnam, où elle pousse dans les forêts situées en zones caractérisées par un climat tropical humide et de moussons.

Son nom est la combinaison des termes grecs “ aden” qui signifie glande et “anthera” = antera, de “anthos” qui signifie fleur, faisant référence aux petites glandes situées sur les anthères ; le nom spécifique dérive du latin “pavo, -onis = paon, donc semblable à un paon.

Noms communs : acacia coral, beadtree, circassian-tree, coral- wood, false jequirity, false red-sandalwood, red beadtree, red beantree, red sandalwood tree, red sandalwood, saga tree, sandal beadtree, sandalwood tree, zumbic tree (anglais) ; hai hong dou (chinois) ; bois de condori, corail végétal (français) ; carolina, contas-de-rosario, pau tento (portuguais) ; árbol del coral, coralillo, coralito, peronia, pero- nias chata (espagnol) ; Condori- baum, indischer Korallenbaum (allemand).

L’ Adenanthera pavonina L. (1753) est un arbre à feuilles caduques qui atteint quasiment 15 m de hauteur avec un feuillage évasé et un tronc avoisinant les 45 cm de diamètre, l’écorce est de couleur grisâtre à brun foncé, lisse, se fissurant légèrement avec l’âge. Les feuilles sont alternées, bipennées, longues de 30 à 50 cm, avec de 2 à 6 paires de folioles opposées, longues de 7 à 12 cm, portant 5 à 15 paires de petites feuilles sessiles, alternées, de forme oblongue, ovées, entre 1,5 et 4,5 cm de longueur et 0,5 à 2,5 cm de largeur, de couleur vert clair.

Inflorescences axillaires et terminales racémeuses, de 8 à 20 cm de longueur, portant des fleurs minuscules légèrement parfumées, de couleur crème ou jaune pâle tendant vers l’orange, avec un calice campanulé à 5 dents et 5 pétales oblongs d’environ 0,3 cm de longueur unis à la base et 10 étamines à anthères avec une minuscule glande caduque à l’apex. Les fruits, gousses, sont recourbés déhiscents de couleur brun foncé, d’une longueur entre 10 et 22 cm et entre 1 et 2cm de largeur qui, à maturité s’ouvrent en deux valves retorses, qui restent longtemps sur la plante, contenant 8 à 12 graines lenticulaires de 0,7 à 0,9 cm de diamètre, de couleur rouge écarlate à rouge brique, brillants, dispersés par les oiseaux.

JPEG - 493.4 ko
Originaire du sud-est asiatique et d’Australie, où il atteint 15 m de hauteur, Adenanthera pavonina est cultivé dans les jardins tropicaux pour sa couronne très étendue © Giuseppe Mazza

Il se reproduit par semence, préalablement tenue dans l’eau pendant 24 heures, ou bien scarifié, avec une durée de germination comprise entre 1 et 2 semaines à une température de 24 – 28°C, et par bouture.

Espèce à croissance rapide et de culture facile, adaptée aux climats tropicaux et subtropicaux humides ou saisonniers et, marginalement tempérés chauds, où il peut supporter sporadiquement et pour de brèves périodes des baisses de température autour de 0°C. Il demande beaucoup de soleil et il peut pousser sur une grande variété de sols, de préférence neutres ou légèrement acides, bien drainés, qu’il enrichit, étant capable comme les autres légumineux de fixer l’azote atmosphérique. Utilisé comme rangée d’arbres le long des routes, pour son feuillage ornemental, et également comme arbre procurant de l’ombre dans les plantations de cacao, de café et autres cultures. Son bois dur, compact et de longue durée est fréquemment utilisé comme substitut du santal rouge ( Pterocarpus Santalinus ), pour des meubles de qualité, les parquets, les bateaux, la construction et pour divers produits artisanaux, outre que comme combustible, et la couleur rouge que l’on en extrait était dans la passé utilisée pour colorer les tissus ainsi que dans les cosmétiques ; l’écorce, contenant de la saponine, était utilisée comme détergent.

Les graines quant à elles sont utilisées dans la fabrication de colliers, bracelets, chapelets et autres ornements ; dans certaines régions, pour leur haute tenue en protéines, elles sont consommées grillées (étant toxiques crues) avec du riz, et les jeunes feuilles comme légumes. Les graines pour leur uniformité de poids 0,25 g l’une étaient utilisées dans le passé comme référence dans le négoce des pierres précieuses, or et argent. L’huile extraite des graines contient d’appréciables quantités d’acide lignocérique, rarement présent dans les graines des autres espèces.

Diverses parties de la plante sont utilisées dans la médecine traditionnelle pour différentes pathologies, des études faites sur les animaux ont démontré des propriétés antibactériennes, anti inflammatoires, anti hypertensives des extraits de graines qui présentent également des propriétés insecticides.

Synonymes : Corallaria parvifolia Rumph. (1743) ; Adenanthera polita Miq. (1855) ; Adenanthera gersenii Scheff. (1869).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des LEGUMINOSAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_A-391-1_Adenanthera_pavonina
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants