Agathis borneensis

Famille : Araucariaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Fabienne Dauphin

 

 

JPEG - 272.4 ko
Jusqu’à 50 m de hauteur. Agathis borneensis pousse dans les forêts humides de Bornéo, Malaisie péninsulaire, Sumatra. Tronc droit, cylindrique pouvant dépasser un mètre de diamètre à la base © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Bornéo, de Malaisie péninsulaire et de Sumatra, où elle pousse dans les forêts tropicales humides, en plaine et en montagne également, jusqu’à environ 2 000 m d’altitude, souvent dans les sols sableux.

Le nom du genre vient du grec "ἀγαθίςc (agathis) = pelote de laine, en référence à la forme de ses inflorescences ; le nom spécifique latin “borneensis” = de Bornéo, fait référence à un de ses lieux d’origine.

Noms communs : Amboyna pitch tree, Borneo kauri, kauri, kauri pine (anglais) ; bindang, tolong (Brunei) ; bembueng, damar pilau (Kalimantan) ; damar myniak (Malaisie péninsulaire) ; mengilan, tambunan (Sabah) ; bindang (Sarawak) ; hedje (Sumatra).

Agathis borneensis Warb. (1900) est un arbre à feuilles persistantes, monoïque, pouvant atteindre environ 50 m de hauteur. Le tronc est droit et cylindrique et peut dépasser un mètre de diamètre à la base, l’écorce est fissurée ou avec des écailles de couleur grises à noirâtres, les branches sont concentrées dans la partie haute du tronc chez les sujets anciens.

Les feuilles, opposées ou subopposées, sont simples, à marges entières, coriaces, de couleur vert pâle. Chez les jeunes spécimens, elles sont lancéolées, longues de 3-14 cm et larges de 1,5-4 cm, chez les arbres matures, elles sont ovoïdes à lancéolées, longues de 2,5-10 cm et larges de 2-4 cm.

Cônes mâles axillaires, solitaires, globuleux au début, presque cylindriques, à l’apex arrondi à maturité, longs de 2-6 cm et de 2-3 cm de diamètre, avec des écailles imbriquées et 4-10 sacs pollinifères oblongues. Cônes femelles solitaires, ellipsoïdes à globuleux, longs de 6-10 cm et de 6-8 cm de diamètre, verts au début puis bruns à maturité, aux écailles triangulaires imbriquées, à l’apex arrondi ; les cônes mettent environ 2 ans pour mûrir. Graines oblongues, longues de 1,2 cm et larges de 0,8 cm à deux ailes opposées inégales, l’une d’environ 2 cm de large, l’autre d’environ 0,5 cm. La reproduction se fait par graines à planter dans les plus brefs délais car leur faculté germinative est perdue après quelques semaines, dans un terreau drainant, sableux, acide, maintenu constamment humide à une température de 25-28 °C, l’aile exposée et pointée vers le haut. Il s’agit d’une des espèces les plus appréciées en raison de son bois présentant une teinte uniforme qui va de blanc crème à jaune pâle, léger, facile à travailler et à usiner, utilisé pour les aménagements intérieurs car il n’est pas très résistant aux agents atmosphériques, dans les logements et les bateaux, pour fabriquer des meubles de grande qualité, des objets artisanaux, des instruments de musique et des outils. Le bois a la caractéristique d’être totalement inodore et pour cette raison il fut amplement utilisé dans le passé dans la fabrication de boîtes pour aliments, en particulier le thé.

JPEG - 232.7 ko
Feuilles coriaces, opposées ou subopposées, simples, à marges entières. Figure sur la liste rouge des espèces menacées car fait l’objet d’une forte demande © G. Mazza

Jusqu’à une époque récente, l’arbre a fait l’objet d’une exploitation excessive et incontrôlée entraînant la diminution drastique de sa présence dans la nature, au point de figurer sur la liste rouge de l’IUCN (International Union for Conservation of Nature) parmi les espèces à risque extrêmement élevé d’extinction dans un futur proche (En danger), on encourage donc maintenant la création de plantations à des fins commerciales. Il a besoin d’un sol drainé, acide ou neutre, maintenu presque constamment humide et d’une exposition en plein soleil, sauf dans la phase de croissance initiale où une exposition à l’ombre légère peut être nécessaire. La partie interne de l’écorce sécrète une résine transparente ou blanche appelée « copal », utilisée comme composant des peintures et dans la fabrication du linoleum. L’arbre est parfois cultivé comme arbre d’ornement dans les jardins des zones à climat tropical et subtropical humide.

Synonymes : Agathis beccarii Warb. (1900) ; Agathis macrostachys Warb. (1900) ; Agathis rhomboidalis Warb. (1900) ; Agathis beckingii Meijer Drees (1940) ; Agathis endertii Meijer Drees (1940) ; Agathis latifolia Meijer Drees (1940).

  → Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARAUCARIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/a-416-2_agathis_borneensis
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants