Aglaonema crispum

Famille : Araceae

Texte © Pietro Puccio

 

Traduction en français de Christine Galliano

 

 

L’ Aglaonema crispum (Pitcher & Manda) Nicolson (1968) est originaire de l’île de Luzon ( Philippines ).

Le nom du genre est la combinaison des termes grecs « aglaos » = brillant et « nema » = fil, probablement en référence aux étamines brillantes des fleurs ; le nom de l’espèce en latin « crispum » = ondulé se réfère probablement aux bords ondulés de la gaine des feuilles.

Noms communs : « chinese evergreen », « drop-tongue »,« painted drop-tongue » « painted evergreen » ( anglais ), « kolbenfaden » ( allemand ).

Herbacée pérenne à feuillage persistant possédant une tige dressée jusqu’à 1-1,2 m de haut et de 1-3 cm de diamètre avec des entre-nœuds d’environ 1 cm ; feuilles coriaces avec gaine basale de 6-18 cm de long, pétiole d’une longueur de 10-25 cm se terminant avec une feuille elliptique acuminée à l’apex d’une longueur de 15-30 cm et de 6-15 cm de large, vert foncé bigarrée de vert argenté au centre.

Inflorescences sur pédoncules longs de 5-12 cm, constituées d’une spathe initialement verte, virant successivement du jaune au noir, d’environ de 6 cm de long, 2-3 cm de large et un spadice de 2-3 cm de long avec des fleurs femelles occupant la partie inférieure sur 1/10e de la longueur et celles mâles la partie restante.

Les fruits sont des baies rouges à maturité, d’une longueur d’environ 2 cm. La reproduction se fait par semis, division, bouturage de talles et par portion de tiges avec au moins 3 nœuds, en position verticale ou enterrées horizontalement sur la moitié de l’épaisseur ou un peu plus.

JPEG - 121.9 ko
Originaire des Philippines, Aglaonema crispum orne les jardins des tropiques mais pousse bien également comme plante d’appartement en intérieurs lumineux © Giuseppe Mazza

L’espèce peut se cultiver en extérieur dans les régions à climat tropicale et subtropicale humides en position ombragée, sur des substrats organiques drainants, ailleurs elle est cultivée en pot et très appréciée en décoration d’intérieur pour son feuillage très ornemental.

Bien qu’elle tolère l’ombre, une exposition lumineuse, mais loin des rayons directs du soleil, en exalte les nuances. Le substrat doit être organique avec ajout de sable ou de perlite, poreux et bien drainé pour éviter la moisissure des racines.

La température doit être maintenue au-dessus de 14-16 °C, optimale aux alentours de 20-22°C, sans variations brusques.

Pendant la période végétative, les arrosages doivent être réguliers et le substrat maintenu humide, mais sans stagnation d’eau, raréfiés durant l’hiver, spécialement si la température descend à la limite inférieure, sans laisser, toutefois, le substrat complètement sécher.

Comme beaucoup d’Araceae, elle peut être facilement cultivée en hydroculture.

Synonymes : Schismatoglottis crispa Pitcher & Manda (1892) ; Aglaonema roebelinii Pitcher & Manda (1894) ; Schismatoglottis roebelinii (Pitcher & Manda) Pitcher & Manda (1895) ; Aglaonema crispum f. bicolensis Jervis (1980) ; Aglaonema crispum f. pallidum Jervis (1980).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des Aracées et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/a-95-2_aglaonema_crispum
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants