Alangium ridleyi

Famille : Cornaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Nicolas Isingrini

 

 

JPEG - 309.5 ko
Alangium ridleyi peut s’élever jusqu’à 35 m, et vient des forêts marécageuses du Sud-est asiatique. Il a de petits fruits comestibles mais très peu cultivé et quasiment inconnu en dehors de sa région d’origine © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du Cambodge, Laos, Malaisie péninsulaire, Singapour, Sumatra, Thaïlande et Vietnam où il vit dans les forêts marécageuses, souvent comme espèce dominante, du niveau de la mer jusqu’à environ 400 m d’altitude.

L’origine du nom de genre n’est pas claire, certains pensent qu’il s’agit d’une variation du nom de genre Angolam Adans. (1763), d’autres qu’il provient d’un nom local, “alangi”, utilisé dans la région indienne du Malabar ; le nom d’espèce est dédié au botaniste et géologue anglais Henry Nicholas Ridley (1855-1956), premier directeur des Jardins Botaniques de Singapour où il l’identifia comme nouvelle espèce.

Noms communs : lajik kuning ; medong (Bornéo) ; boiko (Indonésie) ; babi kurus, mentulang daun lebat (Singapour) ; cây quăng, nang (Vietnam).

L’ Alangium ridleyi King (1902) est un arbre au feuillage persistant avec une écorce gris foncé, il peut monter jusqu’à 35 m de haut et atteindre 50 cm de diamètre.

Les feuilles, sur un pétiole long 2-4 cm, sont spiralées, simples, elliptiques, pointues et à bord entier. Elles sont glabres, de couleur vert intense, longues 10-40 cm et larges 5-15 cm.

Les inflorescences sont en cymes axilliaires sessiles et portent de 3 à 10 fleurs de 1,5-2,5 cm de longueur et environ 2,5 cm de diamètre, blanches, avec un calice en campanule et une corolle à 6 pétales charnus oblongs-lancéolés, rétrofléchis, pubescents à l’intérieur.

Les fruits sont des drupes ovoïdes côtelés avec 10-14 reliefs longitudinaux, de 3-3,7 cm de longueur et environ 2 cm de diamètre, de couleur pourpre, contenant une graine pourvue d’une arille comestible.

L’Alangium ridleyi est presque inconnu en dehors de son aire d’origine et ne semble pas être cultivé, il présente cependant des caractéristiques qui pourraient en faire un arbre d’ornement pour climats tropicaux, à utiliser en plein soleil sur des sols presque toujours humides, riches en substances organiques, de acides à neutres.

Même le bois, de couleur blanche, est rarement utilisé par les populations locales malgré de bonnes caractéristiques de dureté et résistance.

Synonymes : Marlea costata Valeton (1906).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des CORNACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/a-408-1_alangium_ridleyi
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants