Albizia lebbekoides

Famille : Leguminosae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 215.7 ko
Originaire d’Asie du Sud-Est, Albizia lebbekoides atteint 40 m de hauteur. Grande valeur paysagère, mais aussi arbre d’ombrage dans les plantations de thé. De l’écorce on tire un colorant, un aromatisant et un médicament contre les coliques. Le bois, de couleur brune, est utilisé pour fabriquer des meubles et des huisseries © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du Cambodge, des Philippines, d’Indonésie (Java, Petites Îles de la Sonde, Sulawesi), du Laos, de Malaisie, de Birmanie, de Papouasie-Nouvelle Guinée, de Thaïlande, du Timor Oriental et du Vietnam où elle vit surtout dans les forêts décidues en zone collinaire, sur le bord des clairières, des sentiers et des cours d’eau, sous des climats caractérisés par une longue saison sèche.

Le genre est dédié au noble italien Filippo degli Albizzi qui en 1749 introduisit à Florence, de Constantinople, Albizia julibrissin ; le nom spécifique est la combinaison du nom de l’espèce Albizia lebbeck (L.) Benth. (1844) et du suffixe grec “-οειδής” (-oeidés), de “εἶδος“ (êidos) = forme, aspect, en référence aux similitudes entre les deux espèces.

Noms communs : châmri :ëk, kântri:ek (Cambodge) ; haluganit, maganhop-sa-bukid (Philippines) ; kedinding, tarisi, tekik (Indonésie) ; h’uung, kh’aang (Laos) ; koko, siris (Malaisie) ; anya kokko (Birmanie) ; kungkur (Singapour) ; chamari dong, chamari pa, kang (Thaïlande) ; bản xe trắng, câm-trang, muồng trúc, song râ, xúa (Vietnam).

Albizia lebbekoides (DC.) Benth. (1844) est un arbre inerme décidue mesurant jusqu’à 40 m de hauteur, mais qui en culture se maintient plus bas, au tronc érigé mesurant jusqu’à 40 à 60 cm de diamètre à l’écorce rugueuse de couleur grisâtre à brun rougeâtre ; comme chez les autres Leguminosae l’appareil racinaire est capable de fixer l’azote atmosphérique enrichissant le sol. Les feuilles, sur un pétiole long de 3 à 6 cm, sont alternes, bipennées, longues de 5 à 15 cm, avec de 3 à 8 paires de folioles paripennées, longues de 5 à 12 cm, chacune composée de 5 à 30 paires de folioles sessiles opposées, oblongues à base asymétrique, de 0,8 à 2,5 cm de longueur et de 0,2 à 0,5 cm de largeur. Les inflorescences, terminales ou axillaires, sont des panicules, mesurant jusqu’à 18 cm de long, constitués de capitules denses d’environ 1 cm de diamètre portant de 10 à 15 fleurs sessiles hermaphrodites, longues de 0,8 à 1 cm, au calice pentapartite verdâtre, long d’environ 1,5 mm, et à la corolle tubulaire pentapartite jaune verdâtre et aux nombreuses étamines blanches, longues de 0,6 à 1 cm, soudées à la base pour former un tube. Le fruit est un légume déhiscent oblong, plat, de 7 à 15 cm de longueur et de 1,5 à 2,5 cm de largeur, de couleur brun jaunâtre contenant jusqu’à 12 graines presque circulaires, plates, de 0,7 cm de longueur, 0,5 cm de largeur et de 0,1 à 0,2 cm d’épaisseur, de couleur brune avec une ligne fine en forme de U (pleurogramme) sur les côtés.

La reproduction se fait à partir des graines préalablement scarifiées et immergées dans l’eau tiède pendant une journée, dans un terreau drainant maintenu humide à une température de 23 à 26 °C, avec des temps de germination de 3 à 5 jours.

Cultivé dans les régions tropicales et subtropicales en plein soleil, même sur des sols pauvres, il est utilisé comme un arbre d’ombrage dans les plantations de thé, pour la consolidation des sols, le reboisement et comme plante ornementale le long des rues. Le bois, de couleur brune et de bonnes caractéristiques, est utilisé dans la construction et pour la fabrication de meubles et d’huisseries, et comme combustible ; de l’écorce, riche en tanins, on tire un colorant et aux Philippines elle est utilisée pour aromatiser une boisson obtenue par fermentation de la canne à sucre. Localement, l’écorce est utilisée en médecine traditionnelle comme remède contre les coliques.

Synonymes : Acacia lebbekoides DC. (1825) ; Albizia julibrissin "sensu auct., non Durazz." ; Albizia julibrissin "sensu Fern.-Vill., non Durazz." ; Albizia lebbekioides (DC.) Benth. (1844) ; Mimosa carisquis Blanco (1837) ; Pithecellobium myriophyllum Gagnep. (1911).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des LEGUMINOSAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/a-409-1_albizia_lebbekoides
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants