Alpinia zerumbet

Famille : Zingiberaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 84.4 ko
Alpinia zerumbet est une espèce herbacée pérenne d’Asie du sud-est à pseudotiges de 2-3,5 m © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du Bangladesh, du Cambodge, de Chine (Guangdong, Guangxi, Hainan et Yunnan), du Japon, de l’Inde, du Laos, de Malaisie péninsulaire, de Birmanie, de Taiwan, de Thaïlande et du Vietnam où elle pousse dans les forêts humides souvent le long des cours d’eau.

Le genre est dédié au médecin et botaniste italien Prospero Alpini (1553-1617) ; le nom spécifique est le nom local utilisé en Inde. Noms communs : light galangal, pink porcelain lily, shell-flower, shell ginger (anglais) ; punnag champa (bengali) ; da cao kou, yan shan jiang (chinois) ; langkawas na pula (philippin) ; gingembre coquille, fleur coquillage, larmes de la vierge, fleur du paradis (français) ; chatiun (hindi) ; galoba merah, galoba koi (indonésien) ; colônia, cuité-açu, gengi- bre-concha, louro-de-baiano, pacova (portugais du Brésil) ; boca de dragòn, boca de lobo, cojate, collar de novia, dragòn, lobo, pepu, perlas de oriente, raiz de paraiso (espagnol) ; Porzellan-Ingwer-lilie (allemand) ; khaa khom (thaï) ; gừng ấm, riềng ấm, riềng đẹp, sẹ nước (vietnamien).

Alpinia zerumbet (Pers.) B.L.Burtt & R.M.Sm. (1972) est une espèce herbacée pérenne sempervirente rhizomateuse aux pseudotiges longues de 2 à 3,5 m et au feuilles alternes, simples, de lancéolées à oblongues-lancéolées à l’apex pointu et aux marges pourvues d’un court duvet, longues de 30 à 65 cm et larges de 5 à 12 cm, coriaces, de couleur vert vif.

Inflorescences terminales à panicules retombantes, longues de 25 à 40 cm, fleurs cireuses au calice campanulé blanc à l’apex rose, longues de 2 à 2,5 cm, profondément incisées sur un côté, corolle trilobée blanche aux lobes oblongs, le dorsal long de 3,5 cm et large de 3 cm, les latéraux longs de 3 cm et larges de 2 cm, labelle ovale aux marges crêpées, long de 4 à 6 cm et large de 4 cm, jaune strié de rouge pourpre, étamine longue de 2,5 cm et style long de 4 cm.

JPEG - 78.9 ko
Elégantes inflorescences de 25-40 cm. Culture facile et vertus médicinales © G. Mazza

Les fruits sont des capsules globuleuses, de 2,5 à 3 cm de longueur et 2 cm de diamètre, aux côtes longitudinales, de couleur rouge orangé, contenant une trentaine de graines tétragones bleuâtres pourvues d’un arille blanc. La reproduction se fait par semis, mais généralement et facilement par division à effectuer pendant les mois d’hiver.

Espèce vigoureuse se multipliant rapidement cultivée pour son feuillage luxuriant et ses inflorescences ornementales dans les régions au climat tropical, subtropical et tempéré chaud ; des températures autour de -3 °C peuvent détruire la partie aérienne tandis que le rhizome peut résister, bien paillé, jusqu’à environ -6 °C, pendant une période de temps raisonnable, la végétation reprenant au printemps, mais dans ce cas elle ne fleurit pas étant donné que les inflorescences sont produites à partir des tiges de deux ans.

Elle nécessite le plein soleil ou un léger ombrage et n’est pas particulièrement exigeante sur le sol, mais pousse au mieux dans des terrains drainants riches en substances organiques, d’acides à faiblement alcalins, avec une bonne disponibilité de l’eau ; la fertilisation par des produits équilibrés contenant des oligoéléments est utile.

Utilisée à des fins ornementales, même pour son seul feuillage, dans les jardins et en pots, pour la décoration intérieure, la variété panachée jaune et vert, de dimensions plus réduites par rapport à l’espèce, et ‘Variegata Dwarf’, haute d’environ seulement 30 cm.

Les feuilles aromatiques sont utilisées pour envelopper le riz ou le poisson pendant la cuisson, le rhizome est utilisé comme substitut du gingembre, l’apex des jeunes tiges, les feuilles et les fleurs sont consommées bouillies localement. Les tiges, constituées à 50 % de cellulose, sont utilisées dans la fabrication du papier.

Certaines parties de la plante sont diversement utilisées en médecine populaire, non seulement dans les régions d’origine, mais également dans celles où elle a été introduite et s’est naturalisée depuis longtemps, comme le Brésil et les Caraïbes, principalement comme diurétique, antihypertenseur, antiulcéreux, antioxydant et sédatif ; ses principes actifs sont l’objet de nombreuses recherches pour une utilisation possible dans la pharmacopée officielle.

Enfin, les feuilles, en particulier celles panachées, sont souvent utilisées dans les compositions florales.

Synonymes : Zerumbet speciosum J.C.Wendl. (1801) ; Renealmia nutans Andrews (1804) ; Costus zerumbet Pers. (1805) ; Amomum nutans (Andrews) Schult. (1822) ; Alpinia cristata Griff. (1861) ; Alpinia speciosa (J.C.Wendl.) K.Schum. (1889) ; Alpinia nutans var. longiramosa Gagnep. (1902) ; Alpinia fimbriata Gagnep. (1904) ; Alpinia schumanniana Valeton (1904) ; Languas speciosa (J.C.Wendl.) Small (1913) ; Alpinia fluvitialis Hayata (1915) ; Languas schumanniana (Valeton) Sasaki (1924) ; Renealmia spectabilis Rusby (1927) ; Catimbium speciosum (J.C.Wendl.) Holttum (1950).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ZINGIBERACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/a-116-6_alpinia_zerumbet
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants