Angraecum podochiloides

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 124.6 ko
Angraecum podochiloides est une épiphyte d’Afrique tropicale centro-occidentale © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire d’Afrique tropicale centro-occidentale (Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée Équatoriale, Liberia, Nigeria et République Démocratique du Congo) où elle pousse épiphyte sur les arbres des denses forêts humides à basse et moyenne altitude.

Le nom de genre dérive du nom malais “angurek” utilisé pour les orchidées épiphytes ; le nom de l’espèce est celui du genre Podochilus Blume avec le suffixe grec “-οειδής” (-oeidés), de “εἶδος“ (êidos) = forme, aspect, par conséquent, semblable à.

Angraecum podochiloides Schltr. (1906) est une espèce épiphyte aux tiges fines pendantes ou recourbées vers le haut, peu ramifiées, longue jusqu’à 60 cm, pourvues sur toute leur longueur de nombreuses feuilles alternes, distiques, imbriquées, équitantes (à une seule face au limbe replié en deux le long de la nervure centrale), falciformes-lancéolées, longues de 1,3 à 2 cm et larges de 2-4 mm, charnues, de couleur vert foncé.

Inflorescence subsessile opposée aux feuilles portant une unique fleur de couleur blanc jaunâtre, délicate. Sépales oblongs-lancéolés à apex obtus, long de 3,5-5 mm, pétales linéaires à apex subaigu, falciformes, longs de 3,5-4,5 mm et larges d’environ 1 mm, labelle oblong-ovale à apex acuminé recourbé, concave, long et large de 4-5 mm, pourvu à la base d’un éperon conique long de 6 mm ; ovaire subsessile cylindrique, aigu, long de 3-7 mm.

Elle se reproduit par semis, in vitro, et au niveau amateur par division. Orchidée miniature au feuillage caractéristique plutôt rare en culture, nécessitant une exposition ombragée, des températures moyennement élevées, de 20 à 30 °C, avec un minimum d’au moins 16 °C, une humidité élevée et constante, de 75 à 85 %, et de l’air continuellement en léger mouvement. Arrosages réguliers et abondants pendant la période de croissance, plus espacés pendant la stase végétative, mais sans jamais laisser sécher complètement, en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau osmosée ou déminéralisée.

Nébulisations le matin avec de l’eau à température ambiante en présence de températures élevées et d’air insuffisamment humide. Elle est généralement montée sur troncs, écorce, radeaux de liège ou de racines de fougères arborescentes avec une couche de sphaigne à la base pour maintenir l’humidité ; elle peut aussi être cultivée en pots ou en paniers suspendus en utilisant un substrat à base de fragments d’écorce de taille moyenne, additionné de matériaux inertes pour améliorer le drainage et favoriser le passage de l’air autour des racines.

JPEG - 104.6 ko
Tiges très décoratives, peu ramifiées, atteignant les 60 cm, recourbées ou pendantes sous le poids des feuilles. Petites fleurs, isolées, ne dépassent pas le centimètre © Giuseppe Mazza

L’espèce est inscrite à l’Annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Monixus aporum Finet (1907) ; Dolabrifolia podochiloides (Schltr.) Szlach. & Romowicz (2007).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/a-437-2_angraecum_podochiloides
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants