Annona montana

Famille : Annonaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par France Rioux

 

 

JPEG - 69.3 ko
Annona montana est un arbre d’Amérique centro-méridionale, sempervirent ou semi-décidu, atteignant 10 m de hauteur. Fleurs habituellement solitaires, aux pétales épaissies : 3 externes de 5 cm et 3 internes, presque fermés, d’environ 4 cm © Giuseppe Mazza

Annona montana Macfad (1837) est originaire d’Amérique Centrale (Costa Rica et Panama), d’Amérique du Sud (Bolivie, Brésil, Colombie, Équateur, et Pérou) et des Antilles.

Le nom de genre dérive, selon certains, du latin “annona” = aliment, nourriture, en référence à l’utilisation alimentaire qui est faite de ses fruits, d’après d’autres, du nom local (en langage Taino) ; le nom d’espèce vient du latin “montanus” = des montagnes, montagneux, en référence évidente, bien que l’espèce croisse, en réalité, principalement à basse altitude (0 à 600 m).

Noms communs : “mountain sorso”, “wild soursop” (anglais) ; “cachiman morveux”, “corossol zombie”, “corossolier bâtard”, “kachiman montan” (français) ; “schleimapfel” (allemand) ; ”araticum”, “araticum-açú”, “araticum de paca”, “araticum-ponhe”, “araticú”, “araticunzeiro” (portugais) ; “cimarrón”, “guanábana cimarrona”, “guanábana de loma”, “guanábana de las montañas”, “guanábana de monte”, “guanábana de perro”, “taragus”, “turagua” (espagnol).

Arbre sempervirent ou semi décidu, pouvant atteindre 10 m de haut, présentant des feuilles de forme elliptique ou lancéolée, de longueur variant jusqu’à 25 cm et d’une largeur jusqu’à 8 cm, de couleur vert intense brillant sur leur face supérieure, plus pâle et mate sur la face inférieure ; une odeur intense émane des feuilles froissées.

Les fleurs qui apparaissent sur les branches, sont généralement solitaires avec une corolle formée de six pétales jaunes, trois externes charnus, longs d’environ 5 cm et épaissis à l’apex, trois internes, longs d’environ 4 cm, presque clos. Les fruits sont des syncarpes (fruit composé résultant de la fusion de plusieurs carpelles qui croissent en même temps pour former en apparence un fruit unique), presque sphériques, mesurant jusqu’à environ 15 cm de diamètre, à la surface de couleur vert jaunâtre à maturité recouverte de courtes épines souples ; pulpe jaunâtre plutôt fibreuse, aromatique, d’un goût rappelant celui d’Annona muricata, mais de qualité inférieure.

Les graines, qui ont un pouvoir germinatif de courte durée, sont elliptiques, comprimées, longues d’environ 15 mm et larges de 6 mm, de couleur jaune brun. La reproduction se fait par semis et le début de la fructification se fait au bout de 2 à 3 ans.

JPEG - 192.8 ko
Le fruit, comme la fraise ou l’ananas, est un syncarpe, né de la fusion, au cours de la croissance, de fruits véritables. Ils forment dans ce cas une sphère d’environ 15 cm. Il est comestible, mais de peu de valeur, comparé aux autres annones utilisant parfois cette espèce comme porte-greffe. La plante entière a des vertus médicinales © Giuseppe Mazza

L’espèce, peu cultivée en raison de la piètre qualité de ses fruits, comparativement aux autres annona, est peu exigeante en matière de sol et peut être cultivée marginalement même dans les régions au climat tempéré chaud, les adultes résistant à des températures jusqu’à -4, -5 °C, malgré des dommages à la partie aérienne ; elle est moins exigeante en ce qui concerne l’humidité supportant même des périodes de sécheresse et pour ces raisons elle est souvent utilisée comme porte-greffes des autres annona, en particulier muricata.

Toutes les parties de la plante, déjà utilisées en médecine traditionnelle, contiennent plusieurs substances bioactives d’intérêt considérable dans divers domaines de la médecine.

Les feuilles contiennent, entre autres, des acétogénines, substances actuellement étudiées pour leurs propriétés anti tumorales présumées.

Synonymes : Annona muricata Vell. (1827) ; Annona marcgravii Mart. (1841) ; Annona pisonis Mart. (1841) ; Annona sphaerocarpa Splitg. (1842).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ANNONACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_A-291-1_Annona_montana
_A-291-10_Annona_montana
_A-291-11_Annona_montana
_A-291-2_Annona_montana
_A-291-3_Annona_montana
_A-291-4_Annona_montana
_A-291-5_Annona_montana
_A-291-6_Annona_montana
_A-291-7_Annona_montana
_A-291-8_Annona_montana
_A-291-9_Annona_montana
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants