Annona reticulata

Famille : Annonaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 67 ko
Syncarpe à propriétés alimentaires et médicinales © Giuseppe Mazza

Annona reticulata L. (1753) est cultivé depuis les temps anciens. On ne connaît pas l’exact lieu de son origine, qu’on suppose être l’Amérique centrale et les Caraïbes.

Le nom de genre dérive selon certains du latin “annona” = récolte, vivres en référence à l’usage alimentaire des fruits, selon d’autres du nom local (en langue taino) ; le nom spécifique dérive du latin “reticulus” = filet à petites mailles en référence à l’aspect de la surface du fruit.

Noms communs : “bullock’s heart”, “bull’s heart”, “common custard apple”, “custard apple”, “Jamaica apple”, “netted custard apple”, “ox-heart”, “sweetsop” (anglais) ; “annone réticulée”, “cachi man”, “cachiman coeur de boeuf”, “cachimantier”, “coeur de boeuf”, “corossol reticulé”, “corossol sauvage” (français) ; “netzannone”, “ochsenherz”, “ochsenherzapfel”, “schleimapfel” (allemand) ; “anoneira”, “araticum apé”, “araticum-do-mato”, “coraçao-de-boi”, “milolo” (portugais) ; “anón injerto”, “anona colorada”, “anona corazón”, “anona de corazón rojo”, “anona de Cuba”, “anona de redecilla”, “anona de seso”, “anón manteca”, “anona pelon”, “anona roja”, “anona rosada”, “anonillo”, “anón pelon”, “chirimoya roia”, “corazón de buey”, “mamán”, “mamón”, “manzana de ilán”, “saramuyo” (espagnol).

Petit arbre décidu ou semi décidu, à la cime plutôt irrégulière, mesurant jusqu’à environ 8 m, présentant des feuilles lancéolées longues jusqu’à 18 cm et larges de 3 à 5 cm, glabres au-dessus et tomenteuses en-dessous, à l’odeur plutôt désagréable.

Les fleurs pendantes, parfumés, apparaissent sur les nouvelles branches en groupes généralement de trois ou quatre avec une corolle formée de six pétales, trois extérieurs charnus et longs d’environ 18 mm, de couleur vert clair extérieurement et jaune pâle taché de pourpre à la base intérieurement, et trois internes plus petits ou parfois absents.

Les fruits sont des syncarpes (ensemble de plusieurs fruits simples agrégés pour former un fruit apparemment unique) globuleux ou cordiformes longs de 10 à 15 cm à la surface de couleur jaune à brun rougeâtre à maturité marqué de lignes formant un réseau à mailles rhomboïdales ou hexagonales ; la pulpe, de couleur blanche ou crème, est juteuse et douce chez les meilleures variétés, de qualité cependant inférieure à celle d’ Annona cherimola et d’ Annona squamosa. Les graines sont nombreuses, comprimées, de forme oblongue, d’environ 10 mm de longueur, de couleur brun noirâtre ou noire. La propagation se fait par semis, les variétés sélectionnées par marcottage ou greffe.

L’espèce est essentiellement tropicale par ses exigences ; elle doit être cultivée en plein soleil sur des sols riches, profonds, bien drainés et maintenus constamment humides ; les plantes adultes peuvent supporter des abaissements occasionnels et de courte durée de température jusqu’à environ -3 °C

Toutes les parties de la plante ont été diversement utilisées en médecine traditionnelle. Les feuilles et les graines contiennent des substances ayant des propriétés insecticides ; la sève est irritant et donc il faut être prudent en taillant les branches.

Synonymes : Annona humboldtii Dun. (1817) ; Annona excelsa Kunth (1821) ; Annona humboldtiana Kunth (1821) ; Annona laevis Kunth (1821) ; Annona riparia Kunth (1821) ; Annona longifolia Sessé & Moc. (1894) ; Annona lutescens Saff. (1914).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ANNONACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_A-373-1_Annona_reticulata
_A-373-2_Annona_reticulata
_A-373-3_Annona_reticulata
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants