Apolemichthys trimaculatus

Famille : Pomacanthidae

 

GIF - 5.6 ko

 

Texte © Giuseppe Mazza

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 85.9 ko
Le poisson-ange à trois taches (Apolemichthys trimaculatus) dépasse rarement les 20 cm © Giuseppe Mazza

Souvent présent dans les aquariums publics, le splendide Poisson-ange à trois taches ou encore Holacanthe triple tache ( Apolemichthys trimaculatus - Cuvier, 1831 ), appartient à la classe des Actinopterygii, les poissons à nageoires rayonnées, à l’ordre des Perciformes et à la famille des Pomacanthidae, les poissons-anges, qui compte 9 genres et 74 espèces.

Le nom de genre Apolemichthys vient du grec "a" = privatif et "polemos" = guerre, et de "ichthys" = poisson, c’est-à-dire un "poisson impropre à la guerre" en raison de l’absence d’épines interoperculaires, contrairement à Holacanthus dont il dérive.

Ce qui ne l’empêche pas, comme tous les Pomacanthidae d’avoir sa longue épine operculaire, qui, pour être juste, n’est pas très tranchante.

L’étymologie de l’espèce trimaculatus = avec trois points, en latin, se réfère à la tache noire sur la tête et aux deux ocelles bruns à côté de l’opercule.

Zoogéographie

Il est présent dans les eaux tropicales de l’Indo-Pacifique.

JPEG - 61 ko
L’espèce est protogyne hermaphrodite : les femelles en grandissant peuvent changer de sexe et devenir mâles © Giuseppe Mazza

A titre indicatif, on le trouve en Afrique du Sud, en Afrique de l’Est, en Somalie, aux Seychelles, dans les îles Andaman, aux Maldives, en Indonésie, en Nouvelle-Guinée, en Australie, en Micronésie, aux Philippines, à Taiwan et en Chine, jusqu’à la partie méridionale du Japon. Vers l’est, il a colonisé le Vanuatu, les Samoa, les Tonga. Vers le sud, il a atteint la Nouvelle-Calédonie.

Écologie-Habitat

Il vit dans les lagons, parmi les coraux, dans des eaux relativement peu profondes jusqu’à 60 m de profondeur.

Morphophysiologie

Il peut atteindre 26 cm de longueur, mais dépasse rarement 20 cm.

Le corps est plat, presque ovale, avec les nageoires dorsale et anale qui se prolongent, arrondies, vers la queue.

La nageoire dorsale comporte 14 rayons épineux et 16 ou 17 rayons mous, tandis que l’anale, plus allongée, compte 3 rayons épineux et 17 à 19 rayons inermes. Les nageoires pectorales, plus ou moins triangulaire, ont 17 à 19 rayons mous et les ventrales sont pointues. La queue est arrondie.

La livrée est jaune avec une tache noire sur la tête et les ocelles bruns caractéristiques à l’arrière de l’opercule, au niveau des yeux.

Il est certain qu’il ne passe pas inaperçu avec ses lèvres bleues voyantes et sa nageoire anale à moitié blanche et à moitié noire.

JPEG - 70.2 ko
Il est territorial. En aquarium il ne tolère pas ses congénères et est souvent agressif © Giuseppe Mazza

Les jeunes portent un faux œil à la base de la nageoire dorsale, afin de semer la confusion chez les prédateurs, et une barre noire sur la tête, traversant l’œil, avec une fonction mimétique évidente.

Éthologie-Biologie reproductive

Le poisson-ange à trois taches est une espèce protogyne hermaphrodite, c’est-à-dire dont les femelles peuvent changer de sexe lorsqu’elles atteignent une certaine taille.

Les mâles sont territoriaux et ne permettent l’entrée dans leur zone qu’aux femelles. Avec le temps ils finissent par constituer un petit harem de 4 ou 5 compagnes avec qui ils broutent les algues ou ils grignotent les ascidies et les éponges.

Apolemichthys trimaculatus se nour- rit de zooplancton, de polypes coralliens et de petits poissons. Cela lui permet de survivre en aquarium avec un régime alimentaire basé initialement sur Artemia salina puis sur des broyats de moules et de crevettes, mais ce n’est pas facile parce qu’il a besoin de grands espaces, ne tolère pas de congénères et attaque souvent les autres hôtes. Les œufs et les larves sont pélagiques.

Dans leur milieu naturel, les populations peuvent doubler en 1,4 à 4,4 années et l’espèce a un indice de vulnérabilité modéré, de 31 sur une échelle de 100.

Synonymes

Holacanthus trimaculatus - Cuvier, 1831.

 

→ Pour des notions générales sur les poissons cliquer ici

→ Pour apprécier la biodiversité des Osteichthyes, les POISSONS OSSEUX, et trouver d’autres espèces cliquer ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_A-236-5_Apolemichthys_trimaculatus
_A-263-10_Apolemichthys_trimaculatus
_A-263-9_Apolemichthys_trimaculatus
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants