Arachnothryx leucophylla

Famille : Rubiaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire du Mexique (Aguascalientes, Basse-Californie, Basse-Californie-du-sud, Campeche, Chiapas, Chihuahua, Coahuila, Colima, Distretto Federale, Durango, Guanajuato, Guerrero, Hidalgo, Jalisco, Mexico, Michoacán, Morelos, Nayarit, Nuevo León, Oaxaca, Puebla, Querétaro, Quintana Roo, San Luis Potosí, Sinaloa, Sonora, Tabasco, Tamaulipas, Tlaxcala, Veracruz, Yucatán et Zacatecas) où elle pousse dans les fourrés à basse altitude.

Le nom de genre est la combinaison des substantifs grecs “ἀράχνη” (arachne) = araignée et “θρίξ” (thryx) = cheveu, en référence à la pubescence arachnoïde ; le nom spécifique est la combinaison de l’adjectif grec “λευκός” (leucós) = blanc et “φύλλον” (phyllon) = feuille, en référence au tomentum blanchâtre présent sur la face inférieure des feuilles.

Noms communs : bush pentas, panama rose (anglais) ; dama de noche, hierba de la muchachita, huele de la noche, lipa-caudaz (Mexique).

Arachnothryx leucophylla (Kunth) Planch. (1849) est un arbuste ligneux à feuilles persistantes, haut de 1 à 2,5 m, aux branches jeunes pubescentes, aux stipules triangulaires à l’apex pointu, longues de 0,6 à 0,8 cm, et aux feuilles, sur un pétiole long d’environ 3 mm, opposées, simples, lancéolées à l’apex pointu et aux marges entières, longues de 3 à 8 cm et larges de 0,5 à 2,5 cm, de couleur vert foncé et légèrement pubescentes sur la face supérieure, recouvertes d’un tomentum blanchâtre au-dessous. Inflorescences terminales, sur un pédoncule long d’environ 6 cm recouvertes d’un tomentum blanchâtre, compactes, arrondies, d’environ 5 cm de diamètre, portant de nombreuses fleurs hermaphrodites au calice à lobes linéaires lancéolés à l’apex pointu, inégaux, longs de 0,4 à 0,8 cm. Corolle hypocratériforme (aux lobes étirés perpendiculaires à un long tube mince) de couleur rose intense à rouge, tube cylindrique, long d’environ 1,8 à 2,2 cm, recouvert d’un tomentum blanchâtre, limbe quadripartite, d’environ 1,3 cm de diamètre, aux lobes ovales et ondulés aux marges, longs de 0,5 cm, 4 anthères sessiles et style filiforme, long de 1,2 cm, au stigmate bifide. Les fleurs, riches en nectar attirant les papillons et les colibris, émettent un léger parfum pendant la journée qui s’intensifie considérablement pendant la nuit. Les fruits sont des capsules globuleuses blanchâtres, déhiscentes en deux valves, contenant de nombreuses graines.

JPEG - 135.7 ko
Originaire du Mexique, Arachnothryx leucophylla est un arbuste de 1-2,5 m. Elégantes inflorescences d’environ 5 cm aux nombreuses petites fleurs hermaphrodites tubulaires parfumées aux lobes arrondis perpendiculaires. Effet ornemental et paysager remarquable dans les parcs et les jardins des régions tropicales et subtropicales © Giuseppe Mazza

La reproduction peut se faire par semis, mais habituellement et facilement par bouture semi-ligneuse et par marcottage.

D’un effet ornemental et paysager remarquable pour les parcs et les jardins des régions tropicales et subtropicales, où il fleurit abondamment en hiver et au printemps et occasionnellement le reste de l’année, on peut tenter sa culture dans les régions tempérées chaudes les plus douces où il peut résister à des températures exceptionnelles et de courte durée voisines de 0 °C, mais avec des dommages au feuillage. Il nécessite le plein soleil pour fleurir au mieux, ou tout au plus un léger ombrage, et un sol fertile, drainant, de préférence acide ou neutre, maintenu presque constamment humide, mais bien implanté il peut tolérer des périodes de sécheresse. Il a une légère tolérance au sel et peut donc être utilisé dans des endroits à proximité de la mer. Les arrosages devront être réguliers, en particulier en période de sécheresse avec des températures élevées. Les éventuelles tailles doivent être effectuées à la fin du printemps et au début de l’été pour un port plus compact et pour stimuler la nouvelle végétation et la floraison ultérieure. Il s’adapte bien à la culture en pot pour la décoration des patios et des terrasses ou pour être abrité dans un environnement protégé, à la luminosité aussi élevée que possible, lorsque le climat ne permet pas de le laisser en plein air en permanence, en utilisant un sol fertile et drainant avec un arrosage régulier en été, plus espacé en hiver, mais sans jamais laisser sécher complètement, et une fertilisation de préférence avec un produit à libération lente à faible teneur en azote et riche en phosphore pour favoriser la floraison.

Synonymes : Rondeletia leucophylla Kunth (1820) ; Hedyotis leucophylla (Kunth) Spreng. (1824) ; Rondeletia elongata Bartl. ex DC. (1830) ; Bouvardia discolor Hook. & Arn. (1840) ; Arachnothryx elongata (Bartl. ex DC.) Planch. (1849) ; Rondeletia dubia Hemsl. (1879) ; Rondeletia leucophylla var. calycosa Greenm. (1903) ; Rondeletia leptodictya B.L.Rob. (1910) ; Rondeletia yucatanensis Lundell (1976) ; Arachnothryx leptodictya (B.L.Rob.) Borhidi (1982) ; Arachnothryx yucatanensis (Lundell) Borhidi (1989).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des RUBIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/a-428-1_arachnothryx_leucophylla
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants