Araucaria luxurians

Famille : Araucariaceae

Texte © Pietro Puccio

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 206.1 ko
L’Araucaria luxurians est un arbre colonnaire au feuillage persistant des climats chauds © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire de la Nouvelle-Calédonie où elle est confinée dans de petits peuplements isolés qui survivent dans les parties centrale et méridionale de l’île depuis le niveau de la mer jusqu’à une altitude d’environ 1.000 m sur des sols ultrabasiques.

Le nom du genre dérive de celui d’une ethnie chilienne, les Araucans, sur le territoire desquels vit la première espèce découverte, l’ Araucaria araucana ; le nom de l’espèce vient du mot latin "luxurians" = luxuriant, vigoureux en corrélation évidente avec son aspect.

Noms communs : coast araucaria ( anglais ) ; araucaria de Nouvelle-Calédonie ( français ) ; araucaria de Nova Caledônia (portugais) ; pino luxuriante ( espagnol ).

L’ Araucaria luxurians ( Brongn & Gris ) de Laub. ( 1970 ) est un arbre au feuillage persistant, colonnaire, qui atteint environ 30 m de haut, au tronc cylindrique, droit, à l’écorce grisâtre qui s’écaille en minces bandes verticales ; il a 5 à 7 branches latérales principales, longues de 2 à 3 m, disposées en verticelles ( insérées en cercle autour du même nœud ).

Ses feuilles ont un dimorphisme marqué : celles des plantes jeunes sont ovées, longues de 0,6 à 1,2 cm alors que celles des plantes adultes ont l’aspect d’écailles imbriquées et sont longues d’environ 0,6 cm et larges de 0,5 cm.

Les inflorescences terminales, les "cônes", sont unisexuées sur la même plante ; les mâles qui sont produits dans la moitié inférieure du feuillage, sont cylindriques, longs de 12 à 17 cm, d’un diamètre de 2,5 à 2,8 cm, constitués d’écailles triangulaires et pointues et ont de 12 à 15 sacs polliniques ; les inflorescences femelles, qui sont produites dans la partie haute du feuillage, sont longues de 10 à 12 cm, d’un diamètre de 8 à 10 cm et constituées de bractées atteignant 1 cm de long, disposées en spirale et de forme presque obovale avec une mince aile latérale et un sommet pointu, chacune étant fusionnée avec une écaille ovulifère dans la partie interne.

Les graines sont longues de 3 à 3,5 cm avec des ailes latérales triangulaires qui favorisent leur dispersion par le vent. Elles se reproduisent par semis sur des terrains drainants, maintenus humides, à la température de 22 à 24 °C.

C’est une espèce très ornementale mais peu répandue que l’on peut planter dans les zones aux climats tropical, subtropical et tempéré chaud en plein soleil ; les plantes jeunes ont besoin d’un léger ombrage et ne sont pas particulièrement exigeantes quant au sol pourvu qu’il soit profond et drainant.

Cet arbre peut être employé comme spécimen isolé ou en groupes dans les grands parcs et jardins, même à proximité de la mer.

L’espèce est répertoriée dans la liste rouge de l’IUCN ( International Union for the Conservation of Nature and Natural Resources ) comme "Endangered" ( à haut risque d’extinction dans la nature dans un futur proche ).

Synonymes : Araucaria cookii var. luxurians Brongn. & Gris (1871) ; Araucaria columnaris f. luxurians (Brongn. & Gris) E.H.Wilson (1926) ; Eutassa luxurians (Brongn. & Gris) de Laub. (2009).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARAUCARIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_A-384-1_Araucaria_luxurians
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants