Archontophoenix cunninghamiana

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

Traduction en français de Henri Paulin De Feutcha

 

 

JPEG - 257.9 ko
Dans son milieu naturel l‘Archontophoenix cunninghamiana forme des denses forêts © Mazza

L’ Archontophoenix cunninghamiana H.A. Wendl. & Drude (1875), connue sous les noms de King Palm, Bangalow Palm et Piccabeen Palm est native du Queensland et du New South Wales (Australie) où elle pousse, dans les forêts pluviales, jusqu’à une altitude de 1 000 mètres.

Le nom du genre vient du grec « àrchon » (archonte, magistrat suprême) et du nom du palmier « phœnix ». Le nom de l’espèce lui a été attribué pour honorer le botaniste Alan Cunningham.

Elle possède un seul tronc gris foncé qui, élancé, mesure jusqu’à 25 mètres de hauteur. Son diamètre est de 25 cm environ, souvent légèrement élargi à la base, sur laquelle des anneaux, marque de jonction des feuilles déchues, sont visibles. La base foliaire est lisse avec une couleur qui va du vert au brun-pourpre. Elle enveloppe complètement le tronc sur une hauteur d’environ 1 m en formant une sorte de chapiteau de colonne élaboré.

Ses feuilles sont pennées, de 2 ou 3 mètres de long, sur un pétiole court ; les pinnules sont légèrement retombantes, de 60-90 cm de longueur et de 5-8 cm de largeur et de couleur vert-foncé sur les deux côtés.

La grande et voyante inflorescence en panicule naît, sous les feuilles, à partir d’une spathe longue de 40 cm environ ; les fleurs, très nombreuses même si de petite taille, sont colorées du rose au lilas et elles sont groupées par trois (une fleur femelle au milieu de deux fleurs males). Les fleurs cèdent ensuite la place à des fruits ovoïdes de 1-1,5 cm de long et de couleur rouge lumineuse contenant une seule graine.

Ce palmier, d’une grande valeur ornementale grâce à son tronc élancé et à son élégante couronne de feuilles, évocatrice de paysages tropicaux, est encore plus décoratif pendant la floraison et la fructification.

Cet arbre peut être cultivé à l’extérieur dans les zones subtropicales et tempérées chaudes, dans des endroits légèrement ombragés quand il est jeune ; une fois à l’âge adulte, il peut subsister à des températures de l’ordre -3°C pendant des périodes de courte durée.

Cette espèce se reproduit par la graine qui germe facilement en 70 jours environ ; elle croît plutôt vite, en particulier dans les sols fertiles et bien irrigués.

Synonymes : Ptychosperma cunninghamianum H.A.Wendl. (1858) - Jessenia amazonum Drude (1882) - Loroma amethystine O.F.Cook (1915) - Loroma cunninghamiana (H.Wendl.) O.F.Cook (1915).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_A-138-1_Archontophoenix_cunninghamiana
_A-138-13_Archontophoenix_cunninghamiana
_A-138-50_Archontophoenix_cunninghamiana
_A-138-58_Archontophoenix_cunninghamiana
_A-138-63_Archontophoenix_cunninghamiana
_A-138-9_Archontophoenix_cunninghamiana
_A-138-44_Archontophoenix_cunninghamiana
_A-138-46_Archontophoenix_cunninghamiana
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants