Arenga hookeriana

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Claude Leray

 

 

JPEG - 164.5 ko
Originaire d’Asie du Sud-Est, Hookeriana arenga est une espèce produisant des rejets, monocarpique avec des feuilles dentées très décoratives © Giuseppe Mazza

Cette plante est originaire des forêts humides de la péninsule malaisi- enne et du sud de la Thaïlande, où elle pousse jusqu’à environ 500 m d’altitude.

Le nom de genre vient du Malaisien ’areng’, en référence à Arenga pinnata.

L’espèce est dédiée au botaniste et explorateur anglais Joseph Dalton Hooker (1817-1911).

Noms communs : Hooker’s sugar palm (anglais) ; palmeirinha-seta (portugais).

Arenga hookeriana (Becc.) Whitmore (1970) est une plante monoïque, monocarpique (portant des fruits une seule fois au cours de son existence), cespiteuse avec des stipes minces, 1-2 cm de diamètre, jusqu’à environ 0,5 m de hauteur, et couverts de résidus fibreux des bases foliaires qui persistent pendant longtemps.

JPEG - 172.8 ko
Les fleurs mâles et femelles, d’environ 50 cm de long, poussent sur la même plante © Giuseppe Mazza

Les feuilles, longues jusqu’à 0,8 m et d’environ 0,3 m de large, avec un pétiole long jusqu’à 0,5 m, sont habituellement non divisées, oblongues avec des bords lobés et dentés et des extrémités pointues, de couleur vert pâle sur la face supérieure, gris-vert sur l’inférieure ; elles sont rarement pennées avec quelques pinnules linéaires ou rhomboïdales et un apex allongé.

Les inflorescences se développent entre les feuilles, inclinées vers le haut au début, se courbant ensuite, longues d’environ 0,5 m, généralement simples, rarement ramifiées, portant seulement des fleurs mâles ou femelles, mais toujours sur la même plante, les inflorescences avec des fleurs femelles se développant avant celles portant les mâles.

Les fruits sont de forme ellipsoïdale, 1,5 cm de long et 0,8 cm de diamètre, rouge à maturité.

La pulpe des fruits est irritante en raison de la présence d’oxalate de calcium, les fruits doivent donc être manipulés avec précaution en portant si possible des gants.

L’espèce se reproduit par division et par les graines qui germent en 2-4 mois à une température de 24-28 °C.

C’est un des palmiers à feuilles entières parmi les plus ornementaux, avec en plus une forme très particulière, une apparence délicate et une taille réduite ; il peut être utilisé comme spécimen isolé, en haies ou couvre sol dans les zones climatiques tropicales humides et subtropicales, dans des endroits de préférence semi-ombragés.

Cette espèce n’est pas trop exigeante sur le sol, pourvu qu’il soit bien drainé, même si elle se développe mieux dans des sols acides ou neutres, riches en matière organique, et maintenus constamment humide.

Les températures les plus basses doivent se maintenir au dessus de 16-18 °C, même si l’espèce peut survivre pendant de très courtes durées à des baisses de température voisines de 0 °C, mais avec des dommages aux feuilles ; de longues périodes avec des températures autour de 10-12 °C causent des dégâts graves allant jusqu’à la perte presque complète des feuilles.

Elle est cultivable également en pot pour la décoration des espaces lumineux, des vérandas et des patios, en utilisant un terreau riche en matière organique avec environ 30% de sable grossier pour améliorer l’écoulement.

Même si actuellement elle est considérée comme une espèce propre, certains botanistes estiment que c’est une forme de Arenga caudata, à feuille entière, avec des caractéristiques presque identiques, excepté le feuillage.

Il y a cependant une différence nette entre elles concernant leur comportement à basses températures, Arenga caudata, contrairement à A. hookeriana, peut être cultivée aussi dans les zones climatiques tempérées chaudes et supporte avec peu ou pas de dommages des températures occasionnelles autour de 0 °C ou un peu moins ainsi que de longues périodes de températures assez basses pendant l’hiver dans ces zones.

Synonymes : Didymosperma hookerianum Becc. (1889).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_A-377-1_Arenga_hookeriana
_A-377-2_Arenga_hookeriana
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants