Arenga westerhoutii

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

Traduction en français de Henri Paulin De Feutcha

   

JPEG - 165.1 ko
D’une très grande valeur ornementale, mais elle meut après les fruits © Mazza

L’ Arenga westerhoutii Griff. (1845) est native des forêts humides d’un vaste secteur qui s’étend du Bhutan, à l’Inde nord-orientale, à l’extrême sud de la Chine et à toute la péninsule indochinoise.

Le nom du genre vient du malaisien « areng » qui se réfère à l’ Arenga pinnata le nom de l’espèce honore le savant qui l’a découverte, le botaniste hollandais J. B. Westerhout.

Cette espèce est connue dans les pays anglophones sous le nom de « westerhout’s sugar palm ».

Cet arbre a un tronc solitaire qui peut mesurer jusqu’à 12 m de hauteur pour un diamètre de 40 cm environ. Le tronc est couvert par les bases persistantes des feuilles et par des fibres noirâtres. Ses feuilles sont dressées ; elles mesurent jusqu’à 8 m de long avec des pinnules linéaires jusqu’à 70 cm de longueur. Elles sont dentelées irrégulièrement aux extrémités et insérées régulièrement sur le rachis en partant d’un même niveau ; la couleur des feuilles est vert-foncé sur le côté supérieur et gris clair sur le côté inférieur.

C’est une espèce monoïque et monocarpique (elle meurt après la fructification, qui dure quelques années), qui produit des inflorescences pendantes, ramifiées et longues d’environ 0,5 m ; ses fruits sont globuleux, avec un diamètre de 4-5 cm et de couleur noirâtre à la maturité et contenant habituellement 3 graines. Ceux-ci germent en 2 ou 3 mois en présence de chaleur de fond.

C’est un palmier à la valeur ornementale remarquable, approprié pour les jardins spacieux, aussi bien ensoleillés que dans la pénombre, situés sous des latitudes tropicales et subtropicales. Il n’a pas d’exigences particulières en matières de sol du moment qu’il soit toujours humide ; sa résistance aux basses températures reste méconnue toutefois car cette espèce n’est pas encore très cultivée en dehors de ses terres d’origine. Toutefois, elle semblerait mal supporter des températures autour de 0 °C si ce n’est pendant des périodes très courtes.

Synonymes : Saguerus westerhoutii (Griff.) H.Wendl. & Drude (1878).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_A-363-1_Arenga_westerhoutii
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants