Bambusa bambos

Famille : Poaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Camille Baheux

 

 

JPEG - 326.4 ko
Bambusa bambos peut atteindre 30 m de haut, avec tiges de 15-18 cm et des entre-nœuds de 20-40 cm © Giuseppe Mazza

L’espèce est native d’Assam, du Bangladesh, du Cambodge, d’Inde, du Laos, de Myanmar, du Sri Lanka, de Thaïlande et du Vietnam où elle se développe dans des zones humides, principalement le long des berges et dans les forêts d’arbres à feuilles caduques, jusqu’à 1000 m d’altitude.

Le nom du genre provient du terme malaisien local "bambu" ; le nom de l’espèce provient quant à lui d’une appellation indienne locale.

Appellations courantes : giant thorny bamboo, Indian thorny bamboo, spiny bamboo, thorny bamboo (en anglais) ; banha, bnah, kata, koto, kotoha (en assamais) ; baans, baansha, berua bans, behor, ketua, ketuasi (en bengali) ; bambou épineux, bambou roseau (en français) ; bambu, buns, katabaans, katang, malabans, mangarabans (en hindou) ; raisai (en khmer) ; bambu-da-India, bambu-espinoso (en portu- gais) ; mullumangila, mulmunkil, mungil (en tamoul) ; phai-pa, phai-nam (en thaï).

Bambusa bambos (L.) Voss (1895) est une espèce à rhizomes, imposante et à feuilles persistantes, présentant de robustes tiges cylindriques et serrées (également appelées chaumes), initialement dressées puis courbées au niveau de l’apex. Sa hauteur peut atteindre 30 m et son diamètre varie entre 15 et 18 cm, voire plus à proximité de sa base. On lui observe des entre-nœuds mesurant de 20 à 40 cm d’une couleur verte intense ; les nœuds sont légèrement proéminents, les plus bas présentant de nombreuses racines aériennes.

Chaque nœud donne naissance à un groupe de branches, duquel se démarque un groupe central, prédominant, et un ou deux autres groupes plus petits. Les branches issues des nœuds inférieurs sont dures, minces, horizontales ou tombantes et couvertes d’épines robustes et courbées. Les branches supérieures sont quant à elles arquées, ramifiées et couvertes de feuilles et de petites épines. Les feuilles sont alternes, linéaires ou lancéolées, avec un apex légèrement pointu. Leur longueur varie entre 8 et 30 cm, tandis que leur largeur se situe entre 1 et 2 cm.

Jeunes, les chaumes sont protégés par des bractées triangulaires à feuilles caduques d’une longueur allant de 15 à 30 cm, recouvertes par des poils marron foncé.

Les fleurs sont des grandes panicules qui présentent des épillets groupés au niveau des nœuds, d’une longueur allant de 1,3 à 2,5 cm. Le fruit est un caryopse (un fruit sec indéhiscent caractéristique des Poaceae ), fusiforme et de couleur marron clair, d’une longueur de 6 à 8 cm et d’un diamètre de 1,5 à 2 mm.

La floraison grégaire (qui se produit plus ou moins au même moment parmi toutes les chaumes, quelque soit leur âge et leur position), qui entraîne la mort de la plante, se produit par cycles dont la durée varie de 30 à 50 ans.

JPEG - 108.6 ko
Feuilles jusqu’à 30 cm. Les bourgeons comestibles, les racines et les graines ont des vertus médicinales © Giuseppe Mazza

La reproduction se fait par les graines, difficilement décelables en raison du long cycle de vie de la plante, et qu’il faudra mettre en terre rapidement, leur faculté germinative étant assez courte (6 à 8 mois) extensible seulement avec des méthodes de conservation appropriées, qui germe en 1-3 semaines, sous une température allant de 24 à 26 °C. On recourt plus fréquemment au bouturage, en utilisant une portion de 2 ou 3 nœuds placés horizontalement, ainsi qu’au marcottage, à la division des rhizomes et à la micro-propagation.

Il s’agit d’une espèce à la croissance rapide, cultivable dans les zones au climat tropical et subtropical humide, qui peut se développer plus rarement dans les zones à la chaleur tempérée où les températures inférieures à 0 °C sont exceptionnelles et de courte durée. La plante requiert une exposition en plein soleil et une terre riche, de préférence acide et constamment humide, sans flaques, même s’il lui est possible de supporter des périodes de sécheresse lorsqu’elle est convenablement enracinée.

Le Bambusa bambos est l’un des bambous les plus cultivés, particulièrement en Inde, en raison de ses usages variés. Il est employé pour les constructions, pour la réalisation de meubles et divers types d’artisanat, et dans la production d’un papier d’excellente qualité. Il permet également d’assurer efficacement la stabilité des sols ainsi que la réalisation de barrières, de par la présence d’épines sur ses branches.

Les jeunes pousses sont comestibles et se consomment bouillies ou en saumure, tandis que les feuilles peuvent être utilisées comme fourrage. Les racines, graines et feuilles sont utilisées par la médecine traditionnelle dans le traitement de pathologies diverses.

Synonymes : Arundo bambos L. (1753) ; Arundo arborea Mill. (1768) ; Bambos arundinacea Retz. (1789) ; Bambusa arundinacea Retz. (1789) ; Arundo agrestis Lour. (1790) ; Bambos arundo J.F.Gmel. (1791) ; Arundo excelsa Salisb. (1796) ; Bambusa arundinacea Willd. (1799) ; Bambusa agrestis (Lour.) Poir. (1808) ; Bambos quinqueflora Stokes (1812) ; Bambusa spinosa Roxb. (1814) ; Nastus arundinaceus (Retz.) Sm. (1819) ; Bambusa spinosa Roxb. ex Buch.-Ham. (1822) ; Bambusa orientalis Nees (1835) ; Bambusa arundo Wight ex Steud. (1840) ; Arundo spinosa (Roxb. ex Buch.-Ham.) Oken (1841) ; Ischurochloa spinosa (Buch.-Ham.) Buse (1854) ; Ischurochloa arundinacea var. orientalis (Nees) Buse (1857) ; Bambusa neesiana Arn. ex Munro (1868) ; Arundarbor agrestis (Lour.) Kuntze (1891) ; Arundarbor arundinacea (Retz.) Kuntze (1891) ; Arundarbor bambos (L.) Kuntze (1891) ; Arundarbor orientalis (Nees) Kuntze (1891) ; Arundarbor spinosa (Buch.-Ham.) Kuntze (1891) ; Arundarbor teba (Miq.) Kuntze (1891) ; Bambusa bambusa Huth (1893) ; Bambusa arundinacea var. orientalis (Nees) Gamble (1896) ; Bambos bambos (L.) W.F.Wright (1905) ; Bambusa arundinacea var. spinosa (Buch.-Ham.) E.G.Camus (1913) ; Bambusa arundinacea var. gigantea (1981) ; Bambusa bambos var. spinosa (Buch.-Ham.) S.S.Jain & S.Biswas (2003).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des POACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_B-167-1_Bambusa_bambos
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants