Bambusa heterostachya

Famille : Poaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Camille Baheux

 

 

JPEG - 446.4 ko
Le bambusa heterostachya peut atteindre 15 m de haut,ses tiges 3 à 5 cm, il existe également des formes naines © Giuseppe Mazza

L’espèce est native de la Malaisie Péninsulaire, où elle se développe dans les forêts humides à basse altitude.

Le nom du genre provient de l’appellation malaisienne locale "bambu" ; le nom de l’espèce résulte de la combinaison des termes grecs "héteros", qui signifie "différent" et "stachys", "clou".

Appellations courantes : bamboo Malay dwarf (anglais) ; buluh galah, buluh pengahit, buluh pering, buluh telang (malais).

Le Bambusa heterostachya (Munro) Holttum (1946) est une espèce rhizomateuse à feuillage persistant, aux tiges cylindri- ques et serrées (les chaumes). Mesurant 6 à 15 m de haut avec un diamètre de 3 à 5 cm, il est initialement dressé puis courbé à l’apex, creux entre les noeuds. Son écorce a une épaisseur allant de 0,8 à 1 cm et des internoeuds de 20-60 cm de long de couleur verte, parfois striés de blanc ou d’un vert plus pâle à sa base.

Ses nœuds sont légèrement proéminents.

Jeunes, les chaumes sont protégés par des bractées caduques d’une longueur de 13 cm, couvertes par des poils hérissés noirs ou marrons.

Des ramifications s’observent au niveau des nœuds, sauf dans la partie inférieure sur un quart de la hauteur, avec des feuilles alternes, lancéolées avec un apex pointu, faisant 15 à 35 cm de long et 2 à 3,5 cm de large, d’une couleur vert pâle, glabres.

Inflorescences terminales en panicule présentent des entre-nœuds de 10 à 15 cm, avec 1 à 3 épillets regroupés au niveau des nœuds, faisant 2 à 4 cm de long et 0,8 à 1 cm de large, latéralement compressés.

La plante fleurit régulièrement. Le fruit est un caryopse (un fruit sec indéhiscent typique de la famille des Poaceae) cylindrique faisant 5 à 6 mm de long.

La reproduction peut se faire par les graines ou la coupe des tiges, mais est habituellement réalisée et facilitée par la division des rhizomes. Il s’agit d’une espèce à la croissance rapide, cultivable dans les zones du climat tropical et subtropical humide, et qui peut se développer plus lentement dans les zones au climat tempéré-chaud, où elle supportera les chutes de températures exceptionnelles et de courte durée jusqu’à -2 °C.

JPEG - 111.7 ko
Les feuilles, alternes et lancéolées, font aussi 35 cm de long. La croissance est rapide dans les tropiques © Giuseppe Mazza

La plante requiert une exposition en plein soleil ou légèrement ombragée. Il est préférable de lui choisir une terre acide ou neutre, riche en substances organiques et humide, même s’il lui est possible de supporter des périodes de sécheresse lorsqu’elle est bien enracinée.

On la cultive abondamment dans le sud-est de l’Asie.

Bambusa heterostachya peut être utilisé afin de réaliser des postes, des châssis, des bâtons, des paniers ou d’autres objets à usage commun ainsi que pour assurer la stabilité des sols. Il est également un bio-carburant aux caractéristiques optimales, de par son haut pouvoir calorique et ses faibles teneurs en humidité et cendres.

Les espèces relativement naines et panachées sont privilégiées. Il est facile de leur donner une forme, par une taille appropriée. Formant une touffe épaisse, elles sont devenues très populaires dans les jardins en seulement quelques années. La plante peut être utilisée en touffe isolée ou pour les bordures, les haies, les barrières ou même en tant que brise-vent. Elle convient également aux petits jardins, grâce à ses dimensions relativement contenues.

Synonymes : Bambusa diversistachya Munro (1868) ; Gigantochloa heterostachya Munro (1868) ; Gigantochloa latispiculata Gamble (1896) ; Bambusa latispiculata (Gamble) Holttum (1946).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des POACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_B-166-1_Bambusa_heterostachya
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants