Beaucarnea recurvata

Famille : Asparagaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Claude Leray

 

 

JPEG - 188.1 ko
Originaire des zones semi-désertiques mexicaines où elle est en danger d’extinction, Beaucarnea recurvata, ici en fleur, est une espèce à croissance lente pouvant atteindre 10 m de haut © Mazza

Beaucarnea recurvata Lem. (1861) est originaire des zones semi-désertiques du centre et du sud-est du Mexique (Oaxaca, Puebla, San Luis Potosi, Tamaulipas, Veracruz), où elle est menacée d’extinction.

Le nom de genre est dédié au collectionneur belge de succulentes du 19ème siècle Jean-Baptiste Beaucarne ; le nom latin de l’espèce "recurvata" = courbé, se réfère à l’allure du feuillage.

Noms communs : "mangiafumo", "nolina" (italien) ; “beaucarnea”, “bottle-palm”, “elephant-foot-tree”, “pony-tail”, “ponytail palm” (anglais) ; « beaucarnea ricurve », « noline ricurve », « arbre bouteille », « pied d’éléphant » (français) ; "Elefantefuss", "Flaschenbaum", "Wasserpalme" (allemand) ; « beaucarnea », « nolina », « pata de elefante », « pie de elefante » (espagnol) ; « biucarnea », « nolina », « pata-de-elefante » (portugais).

C’est une plante persistante, à croissance lente, dioïque, en nature élevée jusqu’à 8-10 m, elle présente une tige ligneuse avec une base large qui peut même avoir un diamètre de plus de 3 m ; le sommet, peu ramifié, est formé de plusieurs touffes de feuilles linéaires d’un vert intense et brillant, recourbées, longues jusqu’à environ 1,5 m et larges de 2 à 2,5 cm, avec des bords légèrement dentelés.

Les inflorescences en panicule terminal sont énormes, très visibles, avec de minuscules fleurs blanc crème ; elle commence à fleurir quand elle a 10 ans. Le fruit est une capsule d’environ 12 mm de long.

Elle est cultivable en plein soleil dans les régions chaudes et tempérées, elle peut supporter, à l’âge adulte, des températures aussi basses que -5/-7 °C pendant une courte période ; elle n’est pas très exigeante pour les sols, à condition qu’ils soient bien drainés.

Elle est très cultivée en pot comme plante d’intérieur, elle a besoin d’un substrat bien drainé afin d’éviter des stagnations fatales, et relativement pauvre pour les plantes à tige déjà ligneuse, mais plus riche à l’état jeune. Les pots doivent être de préférence assez petits, et l’arrosage régulièrement distribué en plein été, à condition que le sol se dessèche complètement entre deux arrosages, il doit être réduit en automne et au printemps et presque complètement arrêté en hiver. La situation doit être aussi lumineuse que possible, étant donné que ces plantes vivent dans la nature en plein soleil. Elle se multiplie par semis au printemps à une température de 20-25 °C, ou au niveau des touffes de feuilles qui sortent au sommet de la plante, au cours de leur premier stade de croissance, ou enfin, au moyen de pousses basales .

JPEG - 170.6 ko
Excellente plante d’intérieur, elle n’a besoin que de petits pots avec peu de terre, beaucoup de lumière et un bon drainage. Arrosages réduits en automne-hiver © Giuseppe Mazza

Le nom italien “mangiafumo” ("= mangeur de fumée"), fait référence à des propriétés anti-pollution non existantes, en fait un argument commercial pour rendre la plante plus intéressante.

Synonymes : Nolina recurvata (Lem.) Hemsl. (1884) ; Dasylirion recurvatum (Lem.) J.F.Macbr. (1918) ; Pincenectitia tuberculata Lem. (1861) ; Beaucarnea tuberculata Roezl (1883) ; Dasylirion inerme S.Watson (1891) ; Beaucarnea inermis (S.Watson) Rose (1906).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ASPARAGACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_B-11-13_Beaucarnea_recurvata
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants