Begonia cucullata var. cucullata

Famille : Begoniaceae

Texte © Pietro Puccio

 

Traduction en français de Christine Galliano

 

 

JPEG - 304.1 ko
Plante courante de bordures et de balcons, Begonia cucullata est originaire d’Amérique du Sud © G. Mazza

La Begonia cucullata var. cucullata Willd. (1805) est originaire du Brésil, Colombie, Guyane française, Paraguay et de l’Uruguay.

Le nom du genre est dédié au naturaliste et collectionneur français Michel Begon (1638-1710) qui fut gouverneur du Canada et des colonies françaises aux Caraïbes ; le nom de l’espèce est le terme latin « cucullatus » = encapuchonné, en référence à la forme de la feuille qui rappelle le « cucullus », typique couvre-chef gaulois.

Noms communs : bedding begonia , club begonia, clubbed begonia, semperflorens begonia, wax begonia ( anglais ) ; begonia, begonietta ( italien ) ; bégonia , bégonia annuel, bégonia des jardins, bégonia d’intérieur ( français ) ; azeda-do-brejo, begônia-auténtica, erva-de-sapo ( portugais ) ; begonia alta, begonia de cera, begonia virgen, flor de nacar, semperflorens auténtica ( espagnol ) ; Begonie, Eisbegonie, Eisblume, Gottsauge, Beetbegonie ( allemand ).

Herbacée à feuillage persistant aux racines fasciculées, de 0,3-1 m de haut, avec des tiges semi-succulentes vertes ou rougeâtres, qui présentent des feuilles légèrement asymétriques d’un vert foncé brillant sur le dessus, clair dessous, de forme ovale ou elliptique, de 8-14 cm de long et de 6-9 cm de large, recourbées et aux bords ondulés et dentelés, parfois rougeâtre.

Les inflorescences sont des cymes axillaires, bisexués avec des fleurs mâles de quatre tépales blancs ou rosés, ceux du couple externe sont presque circulaires de 8-15 mm de diamètre, ceux du couple interne obovales, d’environ 10 mm de longueur et de 6 mm de largeur ; les fleurs femelles avec 4-5 tépales de la même couleur que celles mâles, elliptiques ou obovales, ont une longueur de 4-14 mm et une largeur de 2-8 mm. Les fruits sont des capsules à trois ailes, d’une longueur de 2-3 cm, contenant de nombreuses et minuscules graines.

Se reproduit par semis, superficiellement distribué et maintenu à une température de 22-24 °C et par bouture des tiges et des feuilles.

JPEG - 95.7 ko
Couleurs allant du blanc, au rose, au rouge dans différentes nuances, et floraison généreuse presque continue. Peu de gens le savent, mais les feuilles sont comestibles, cuites ou crues © Giuseppe Mazza

L’espèce est à l’origine de nombreuses variétés et d’hybrides aux couleurs allant du blanc, du rose et jusqu’à toutes les différentes nuances de rouge, sa généreuse floraison quasiment continue et son port compact en font une des plantes de jardin les plus cultivées, pour les plates-bandes fleuries, les bordures et les pots.

Même si elle préfère une exposition légèrement ombragée, elle s’adapte aussi bien à l’ombre qu’en plein soleil, à condition que le substrat soit maintenu constamment humide durant la période végétative.

Dans les régions tropicales et subtropicales, où souvent elle échappe aux cultures, se naturalisant et devenant envahissante, elle peut être cultivée en permanence en pleine terre, ailleurs elle est habituellement cultivée comme annuelle, étant donné la facilité avec laquelle elle se reproduit, fleurissant du printemps jusqu’aux premiers gels.

En pot, elle est principalement utilisée pour la décoration des balcons et des terrasses, nécessite des substrats poreux, drainants, acides (pH entre 5,5 et 6,5) et riches en substance organique avec des arrosages réguliers en été ; si on le souhaite, on peut la faire hiverner à l’intérieur avec une exposition lumineuse, en raréfiant l’arrosage, car elle est sensible à la stagnation de l’eau et il est bon de maintenir des températures au-dessus de 12-14 °C.

Les feuilles sont comestibles et peuvent être consommées aussi bien crues que cuites.

Synonymes : Begonia nervosa Kunth in F.W.H.von Humboldt (1825) ; Begonia dispar Rchb. (1829) ; Begonia semperflorens Link & Otto (1829) ; Begonia setaria Graham (1829) ; Begonia cucullifolia Hassk. (1858) ; Begonia semperflorens f. flavescens C.DC. (1903) ; Begonia paludicola C.DC. (1914).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des BEGONIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/begonia_cucullata
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants