Boletus aereus

 

Texte © Loredana Battisti

 

 

Traduction en français par Jean-Marie Epitalon

 

 

JPEG - 170.1 ko
Chapeau bronze noirâtre ou plus clair. Excellent comestible, cuit ou cru © Giuseppe Mazza

Famille : Boletaceae Chevalier

Sous-famille : Boletoideae Singer

Genre : Boletus Dillenius : Fries

Section : Edules Fries

Boletus aereus Bulliard : Fries 1821

Son nom derive du latin “aes-aeris” = bronze, du à la couleur de son chapeau. Le genre Boletus se caractérise par un hyménophore (la structure qui contient la partie fertile du champignon, l’hyménium, où se tient la production des spores), formé de tubes et de pores facilement séparables de la chair supérieure du chapeau. La section Boletus regroupe des espèces plus massives, à chair blanche immuable au toucher, un pied réticulé et dont l’hyménophore présente un coloration blanche chez le jeune, jaune à maturité et vert-olivâtre dans un état avancé (comme la couleur de la sporée).

Chapeau  : de grande ou moyenne dimension de 5-10 (30) cm, charnu, initialement hémisphérique puis convexe, enfin aplati, marge un peu débordante, cuticule sèche, finement veloutée chez les jeunes individus, sans décorations, présentant une couleur brune-bistre qui vire avec le temps vers un ton bronze noirâtre, mais on peut en trouver aussi avec une couleur plus claire.

Hyménophore  : tubes très petits, longs, adnés, denses, de blancs à jaunes jusqu’à vert-olive avec la maturation des spores, facilement séparables de la chair du chapeau, immuables au toucher ; les pores petits, de la même couleur que les tubes, immuables au toucher.

Pied  : 5-18 (20) x 5-12 cm, dur et solide, de bombé à cylindrique, obèse, en forme de bulbe, de couleur brune, toujours plus clair que le chapeau, avec un réseau de la couleur du chapeau, présent surtout dans la partie supérieure

JPEG - 38.6 ko
Boletus aereus : cuticule, basides, cystides e spores © Pierluigi Angeli

Chair  : blanche, dure, compacte et immuable. Odeur et saveur de champignon.

Réactions chimiques  : au contact de bases fortes comme KOH (hydroxyde de potassium) et NaOH (soude caustique) prend une coloration plus ou moins brune. Spores  : fusiformes, lisses, de dimension 13-16 x 4-5 µm.

Habitat  : seulement dans les bois de feuillus, surtout de chênes mais aussi de châtaigners ; c’est une espèce purement xérophile, aimant les endroits chauds et secs, beaucoup plus rare au nord de l’Italie mais plus commune dans la zone méditerranéenne et apennine. La période de croissance est l’automne.

Comestibilité  : excellent comestible ; se consomme aussi cru en petite quantité.

Note  : espèce facilement identifiable à cause de son chapeau brun bistre, son pied réticulé et sa chair blanche immuable au toucher.

Remarques  : confusion possible avec d’autres bolets de la même section ; la distinction devient surtout difficile avec des formes sombres de B. aestivalis, mais le réseau de ce dernier s’étend sur tout le pied. Il se distingue par contre très bien de B. edulis, qui présente une cuticule toujours un peu visqueuse ou onctueuse, une marge du chapeau plus claire, et un réseau du pied blanc ; B. pinophilus présente une coloration rouge vineuse sur le chapeau et un réseau de même couleur.

 

→ Pour des informations générales sur les champignons voir ici.

→ Pour apprécier la biodiversité des CHAMPIGNONS et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

_B-127-10_Boletus_aereus
_B-127-11_Boletus_aereus
_B-127-12_Boletus_aereus
_B-127-13_Boletus_aereus
_B-127-14_Boletus_aereus
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants