Borassus flabellifer

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Claude Leray

 

 

JPEG - 134.1 ko
Palmier majestueux, au stipe de 70 cm de diamètre et 20 m de haut. Fruits et jus comestibles © Giuseppe Mazza

Le nom de genre vient du grec "borassos", mot par lequel Pedianus Dioscoride indiquait la spathe où est enfermée l’inflorescence chez Phoenix dactylifera ; le nom latin de l’espèce, "flabellifer" = porteur d’éventail, se réfère à la forme de la feuille.

Borassus flabellifer L. (1753) est originaire d’Asie tropicale (Inde, Chine du Sud, Sri Lanka, Indochine, Birmanie, Thaïlande, Indonésie, Malaisie, Papouasie-Nouvelle-Guinée) où il pousse dans des forêts étroites et le long des côtes et des cours d’eau, surtout dans les sols sableux.

Les noms les plus communs sont : “palma di Palmira” (italien) ; “palmyra palm”, “doub palm”, “great fan palm”, “lontar palm”, “tala palm”, “toddy palm”, “wine palm” (anglais) ; “borasse”, “palmier de palmyre”, “rondier”, “rônier” (français) ; “Borassus-palme”, “Lontaro”, “Palmyrapalme”, “Wein-palme” (allemand) ; “broção”, “palmira”, “palmeira de leque”, “palmeira de palmira” (portugais) ; “boraso”, “palma palmira” (espagnol).

Il présente, un stipe unique et imposant, allant jusqu’à plus de 20 m de haut, avec un diamètre d’environ 70 cm, élargi à la base, de couleur noirâtre, couvert pour une bonne partie par les résidus des pétioles des feuilles âgées et marqué par les anneaux des cicatrices des bases foliaires sur la partie la plus ancienne. Les feuilles, de couleur vert bleuâtre, sont costapalmées, larges jusqu’à environ 3 m et incisées sur environ la moitié de leur longueur en segments rigides, avec un pétiole puissant, noir à la base, long d’environ 1,3 m et irrégulièrement denté sur les bords.

C’est une plante dioïque, elle présente des inflorescences ramifiées, longues d’environ 1 m et situées entre les feuilles ; les fruits ovoïdes, d’environ 15 cm de large, contiennent habituellement 3 graines, ils sont d’une couleur brune à maturité et peuvent peser jusqu’à 2 kg. Les graines germent en 2 à 3 mois (mais la première feuille sortira plus tard) et sont généralement placées directement sur le sol lorsque l’hypocotyle, qui se développe à partir de la graine et dont l’extrémité est le bourgeon d’où viendra la première feuille, atteint une profondeur de 50 cm.

Ce palmier occupe encore une importance économique remarquable dans les pays d’Asie du Sud-Est, grâce aux fruits qui sont diversement utilisés dans l ’alimentation, et, surtout, pour le liquide sucré obtenu à partir des inflorescences mâles ; de plus, le stipe, résistant et durable, est utilisé dans les constructions et les feuilles sont utilisées pour plusieurs objets artisanaux.

Ce palmier a également une utilisation ornementale modérée, en plein soleil et dans de vastes jardins, dans les zones tropicales et subtropicales chaudes et humides, car il ne supporte pas des températures voisines de 0 °C.

Synonymes : Lontarus domestica Gaertn. (1788) ; Borassus flabelliformis L. in J.A.Murray (1774) ; Borassus tunicatus Lour. (1790) ; Pholidocarpus tunicatus (Lour.) H.Wendl. (1878) ; Borassus sundaicus Becc. (1914).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_B-85-10_Borassus_flabellifer
_B-85-11_Borassus_flabellifer
_B-85-9_Borassus_flabellifer
_B-85-3_Borassus_flabellifer
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants