Brahea armata

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Claude Leray

 

 

JPEG - 150.7 ko
Les inflorescences, de 5-6 m, de la Brahea armata sont parmi les plus décoratives de la famille des palmiers © Giuseppe Mazza

Brahea armata S. Watson (1876) est originaire du Nord-ouest du Mexique (Basse-Californie et État de Sonora), il pousse dans les canyons rocheux où l’eau est présente, à partir du niveau de la mer jusqu’à plus de 1000 mètres d’altitude.

Le nom du genre est dédié à l’astronome danois Tycho Brahe. Le nom d’espèce se réfère aux épines sur les bords du pétiole.

Il est connu communément dans les pays anglo-saxons sous les noms de "blue hesper palm" et de "Mexican blue palm".

De croissance lente, il présente un stipe unique, atteignant plus de 10 mètres, de 40-50 cm de diamètre, recouvert de feuilles sèches persistantes. Les feuilles sont légèrement costapalmées, rigides, couvertes par une couche cireuse gris-bleuté, très remarquable, avec les pétioles équipés d’épines recourbées blanchâtres. Les inflorescences incurvées, atteignant 5-6 mètres de longueur, et dépassant les feuilles, sont parmi les plus ornementales dans la famille des palmiers. Les fleurs, hermaphrodites, de couleur blanc crème, sont suivies par des fruits ovoïdes, brun à maturité, longs d’environ 2,5 cm.

Il se reproduit par graines, qui, si elles sont fraîches (dans les quelques mois à partir de la maturation), germent au bout d’environ quatre mois avec chaleur de fond.

Il est sans aucun doute l’un des palmiers les plus ornementaux en raison de la coloration de son feuillage et de ses inflorescences spectaculaires.

Il résiste au froid, même s’il atteint -10 °C, et même un peu plus bas, avec peu de dommages au feuillage, dans des sols bien drainés. Ses principales exigences sont un plein soleil et un très bon drainage, d’autre part, il s’adapte à des sols alcalins pauvres et, à l’âge adulte, peut tolérer de longues périodes de sécheresse.

Synonymes : Erythea armata (S. Watson) S. Watson (1880) ; Erythea clara L.H.Bailey (1943) ; Brahea clara (L.H.Bailey) Espejo & López-Ferr. (1993) ; Erythea elegans Franceschi ex Becc. (1908) ; Brahea elegans (Franceschi ex Becc.) H.E.Moore (1975) ; Glaucothea elegans (Franceschi ex Becc.) I.M.Johnst (1924) ; Brahea glauca Hook.f. (1884) ; Brahea lucida Hook.f. (1884) ; Brahea nobilis Hook.f. (1884) ; Brahea roezlii Linden (1881) ; Erythea roezlii (Linden) Becc. ex Martelli (1931) ; Erythea armata var. microcarpa Becc. (1907).

  → Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_E-67-8_Erythea_armata
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants