Bulbophyllum flavescens

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 89.4 ko
Fréquente dans les forêts de l’Asie du Sud-Est, Bulbophyllum flavescens est une épiphyte très variable aux pseudobulbes minuscules rapprochés sur un rhizome rampant © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Bornéo, des Philippines, de Java, de Malaisie péninsulaire et de Sumatra où elle pousse sur les arbres des forêts humides, fréquemment de Dipterocarpaceae, entre 400 et 2700 m d’altitude.

Le nom de genre est la combinaison des noms grecs “βολβός” (bolbos) = bulbe et “φύλλον” (phyllon) = feuille, en référence aux feuilles qui poussent à l’apex des pseudobulbes ; le nom d’espèce est le participe présent du verbe latin “flavescere” = devenant jaune, en référence à la couleur des fleurs.

Noms communs : the yellowish bulbophyllum (anglais).

Il Bulbophyllum flavescens (Blume) Lindl. (1830) est une espèce épiphyte très variable formant de grandes touffes, aussi bien sur le tronc que sur les branches principales des arbres, aux pseudobulbes minuscules rapprochés sur un rhizome rampant.

JPEG - 68.9 ko
Inflorescences aux minuscules fleurs jaune pâle d’environ 2 cm de diamètre © Giuseppe Mazza

Feuilles ovales-lancéolées à apex aigu ou obtus et à base progressivement amincie, longues de 5-20 cm et larges de 1,5-2,5 cm, de couleur vert intense, coriaces.

Inflorescences racémeuses, sur une mince hampe longue de 3-8 cm, portant de nombreuses fleurs minuscules, d’environ 2 cm de diamètre, de couleur jaune pâle à apex du labelle orangé clair. Sépale dorsal lancéolé à apex caudé, concave, long de 0,7-0,8 cm, sépales latéraux lancéolés à apex aigu ou caudé légèrement plus longs que le dorsal, réunis à la base de la colonne pour former une sorte d’éperon (mentum), pétales linéaires-lancéolés à apex aigu, longs d’environ 3 mm et larges de 1 mm, labelle ovale à apex obtus et marges ciliées, brusquement plié au centre, d’environ 3 mm de longueur et 1 mm de largeur, et colonne à apex bifurqué.

La reproduction se fait par semis, in vitro, et par division, à partir de chaque section pourvue d’au moins 3-4 pseudobulbes, à la reprise végétative.

Orchidée miniature florifère et facile à cultiver nécessitant un ombrage partiel, des températures moyennes-élevées en été, 20-30 °C, légèrement plus fraîches en hiver, avec des minimas nocturnes non inférieurs à 15 °C, une humidité élevée, 70-80 %, et une ventilation constante.

La plante montée sur troncs ou radeaux devra être arrosée et nébulisée fréquemment, en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau déminéralisée ou osmosée à température ambiante.

Les arrosages devront être plus espacés, de manière à permettre au substrat de sécher partiellement, en ce qui concerne les plantes cultivées en pots ou en paniers. Fertilisation toutes les deux semaines du printemps à l’automne, mensuelle en hiver, en utilisant un produit hydrosoluble équilibré, contenant des oligo-éléments, au ¼ de la dose indiquée sur l’emballage.

L’espèce est inscrite à l’Annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Diphyes flavescens Blume (1825) ; Bulbophyllum adenopetalum Lindl. (1842) ; Phyllorchis adenopetala (Lindl.) Kuntze (1891) ; Phyllorchis flavescens (Lindl.) Kuntze (1891) ; Phyllorkis adenopetala (Lindl.) Kuntze (1891) ; Phyllorkis flavescens (Blume) Kuntze (1891) ; Bulbophyllum montigenum Ridl. (1894) ; Bulbophyllum puberulum Ridl. (1896) ; Bulbophyllum barrinum Ridl. (1912) ; Bulbophyllum ramosii Ames (1912) ; Bulbophyllum lanceolatum Ames & C.Schweinf. (1920) ; Bulbophyllum exiliscapum J.J.Sm. (1927).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/b-223-1_bulbophyllum_flavescens
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants