Bulbophyllum lasiochilum

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Béatrice Udé

 

 

JPEG - 95.8 ko
Bulbophyllum lasiochilum est une orchidée épiphyte tropicale de petite taille et de culture facile © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire de la Malaisie Péninsulaire, du Myanmar et de la Thaïlande, où elle pousse dans les forêts pluviales à basse et moyenne altitude.

Le nom de genre est issu de la contraction des substantifs grecs « βολβός » (bolbos) = bulbe et « φύλλον » (phyllon) = feuille, en référence aux feuilles poussant à l’extrémité des pseudobulbes. Le nom d’espèce est la combinaison des termes grecs « λάσιος » = laineux, poilu et « χεῖλος » = labre, en référence aux longs poils sur les côtés du labelle.

Nom commun : shaggy lipped (anglais).

Bulbophyllum lasiochilum E.C. Parish & Rchb.f. (1874) est une espèce épiphyte avec des pseudobulbes ovoïdes, distants d’environ 3 à 4 cm sur un mince rhizome, longs de 2 à 3 cm et larges de 1,5 à 2 cm, qui portent à l’apex une seule feuille oblongue/ovale, coriace, longue de 4 à 6 cm et large de 2 cm.

Les fleurs sont minuscules, solitaires, hautes d’environ 3,5 cm et larges de 2 cm, sur un pédoncule dressé qui part de la base du pseudobulbe, long d’environ 4 à 7 cm, pointillé de pourpre.

JPEG - 59.4 ko
Les fleurs sentent la fraise et durent 2 à 3 semaines © Giuseppe Mazza

Le sépale dorsal est lancéolé, recourbé en avant, de couleur pourpre, long de 1,5 cm et large de 0,5 cm, les latéraux sont courbes, incurvés, convergents à l’apex, longs de 2 à 3 cm et larges de 0,8 cm, de couleur jaunâtre avec des taches pourpres.

Les pétales sont courbés, avec des marges finement dentelées, longs de 1,2 cm et larges de 0,3 cm, de couleur pourpre. Le labelle est trilobé, de couleur pourpre, long de 0,5 à 1 cm, avec de longs poils pourpres sur les lobes latéraux. Il existe des formes de couleur plus claire, allant jusqu’au jaune pâle maculé de pourpre.

Les fleurs sentent un léger parfum de fraise et durent 2 à 3 semaines. Cette espèce se reproduit par graines, in vitro, et par division, grâce à des sections comprenant au moins 3 à 4 pseudobulbes. Orchidée miniature facile de culture et de reproduction, qui reprend assez rapidement, elle nécessite des températures moyennement hautes, avec des minima nocturnes supérieurs à 15-16 °C, un léger ombrage et une humidité élevée, 60 à 70 %, avec de l’air toujours en mouvement.

Les arrosages doivent être fréquents et abondants et, bien qu’il n’existe pas de période de repos précise chez cette espèce, il est préférable de diminuer légèrement leur fréquence en hiver, mais sans laisser sécher complètement le substrat. Pour les arrosages et les brumisations, il faut utiliser de l’eau de pluie, de l’eau osmosée ou déminéralisée. L’engrais, opportunément distribué en fonction de l’état végétatif de la plante et alterné, de façon à éviter l’accumulation de sels aux racines, doit être un produit équilibré hydrosoluble, contenant des oligoéléments, et distribué à la moitié voire moins de la dose conseillée sur l’emballage.

Elle peut être installée sur de l’écorce, des branches, des morceaux de liège ou des racines de fougères arborescentes, ou encore dans des paniers bas et larges, pour lui permettre de s’étaler, avec du compost très drainant et aéré, qui peut être constitué de fragment d’écorce de moyen calibre.

L’espèce est inscrite à l’appendice II de la CITES (espèce dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Cirrhopetalum lasiochilum E.C.Parish & Rchb.f. (1874) ; Phyllorkis lasiochila (E.C.Parish & Rchb.f.) Kuntze (1891) ; Cirrhopetalum breviscapum Rolfe (1905) ; Bulbophyllum breviscapum (Rolfe) Ridl. (1907).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_B-159-2_Bulbophyllum_lasiochilum
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants