Bulbophyllum rubrolabellum

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est endémique à Taiwan où elle pousse sur les arbres des forêts humides entre 700 et 1500 m d’altitude.

Le nom de genre est la combinaison des noms grecs “βολβός” (bolbos) = bulbe et “φύλλον” (phyllon) = feuille, en référence aux feuilles qui poussent à l’apex des pseudobulbes ; le nom d’espèce est la combinaison de l’adjectif latin “ruber, bra, brum” = rouge et du substantif “labellum, i” = petite lèvre, en référence évidente.

Noms communs : red lipped bulbophyllum (anglais) ; hong xin shi dou lan (chinois).

Bulbophyllum rubrolabellum T.P.Lin (1975) est une espèce épiphyte à rhizome rampant s’enracinant au niveau des nœuds et à pseudo-bulbes rapprochés, d’environ 1 cm de longueur et 0,7 cm de diamètre, de couleur vert clair, avec à l’apex une unique feuille oblongue à apex aigu, de 2,5-4 cm de longueur et 0,8-1 cm de largeur, de couleur vert clair, coriace.

JPEG - 158.5 ko
Endémique de Taiwan et menacée d’extinction dans la nature, Bulbophyllum rubrolabellum est une orchidée épiphyte miniature, rarement présente dans les collections © Giuseppe Mazza

Inflorescence basale, sur un pédoncule long de 1-1,5 cm, compacte, constituée de 5-10 fleurs minuscules, de 0,6-0,8 cm de diamètre, à sépales et pétales de couleur blanc jaunâtre et à labelle brillant, durant chacune 8-10 jours. Sépales presque similaires, ovales à apex pointu, longs de 3-4 mm et larges de 1,5-2 mm, pétales elliptiques à apex aigu, longs d’environ 1,5 mm et larges de 0,5 mm, labelle recourbé, long de 2,5-3 mm, et colonne longue d’environ 1 mm.

Orchidée miniature menacée d’extinction à l’état sauvage, rarement présente dans les collections des orchidophiles amateurs. Sur la base des caractéristiques climatiques des endroits où elle vit dans la nature les conditions de culture les plus appropriées sont celles d’une serre intermédiaire pour orchidées, lumineuse et ventilée, avec des valeurs minimales hivernales de température non inférieures à 12 °C. Les arrosages devront être fréquents en été, plus espacés en hiver, mais sans jamais laisser sécher le substrat, en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau distillée ou osmosée.

JPEG - 120.4 ko
L’inflorescence compacte porte 5-10 fleurs minuscules de 0,6-0,8 cm de diamètre au labelle rouge brillant qui a donné son nom à l’espèce © Giuseppe Mazza

Elle sera de préférence montée sur troncs, morceaux d’écorce, radeaux de liège ou de racines de fougères arborescentes recouverts de sphaigne. Pour la fertilisation on pourra utiliser, avec une fréquence mensuelle, un produit hydrosoluble équilibré, contenant des oligo-éléments, au 1/5 de la dose indiquée sur l’emballage.

L’espèce est inscrite à l’Annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international) et est incluse dans la liste rouge de l’IUCN (International Union for Conservation of Nature) parmi les espèces à risque très élevé d’extinction dans un avenir proche ("Endangered").

Synonymes : Bulbophyllum fenghuangshanianum S.S.Ying (1990) ; Bulbophyllum odoratissimum var. rubrolabellum (T.P.Lin) S.S.Ying (1990).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/b-222-2_bulbophyllum_rubrolabellum
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants