Buxus balearica

Famille : Buxaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Camille Baheux

 

 

JPEG - 49.5 ko
Une plante de choix pour les clôtures et les bordures en climat méditerranéen © Giuseppe Mazza

Le Buxus balearica Lam (1785) est originaire du bassin méditerranéen, où il est aujourd’hui encore présent bien que menacé d’extinction en Algérie, en France (Corse), en Italie (Sardaigne), en Espagne (aux Baléares et sur les îles du sud-ouest) et en Turquie. La plante se développe aussi bien sur les sols sablonneux que sur les pentes rocheuses, même calcaires, jusqu’à 1300 mètres d’altitude.

Le nom générique "buxus" provient du terme latin qui désigne le buis ( Buxus sempervirens ) ; le nom latin de l’espèce, "balearica" = des Baléares, se réfère à l’une de ses régions d’origine.

Appellations courantes : "balearic box", "balearic boxwood", "giant box tree", "majorca box", "minorca box", "spanish boxwood", "turkey boxwood" (en anglais) ; "buis des Baléares", "buis de Mahon", "buis de Minorque" (en français) ; "bosso delle Baleari", "bossolo gentile (en italien) ; "boj balearico" (en portugais) ; "boj balear", "boj de las Baleares", "boj de Mahon", "boj mallorquin" (en espagnol) ; "Balearen-Buchsbaum", "Balearischer Buschsbaum" (en allemand).

Il s’agit d’un arbuste ou d’un petit arbre à feuilles persistantes qui se développe assez lentement, compact, dont les branches ont tendance à se tenir dressées en sections carrées durant leur phase juvénile. Cultivé, il peut mesurer deux à quatre mètres de hauteur ; en comparaison, dans la nature, les plus vieux spécimens peuvent atteindre voire dépasser les huit mètres de haut dans les meilleures conditions. L’écorce des spécimens adultes est grise et striée de rouge.

La plante présente des feuilles simples, opposées et elliptiques, coriaces, avec un apex arrondi ou pointu, de 2 à 4,5 cm de longueur et 1 à 2,5 cm de largeur, d’un vert foncé et brillant sur la face supérieure et plus pale sur la face inférieure. Au printemps, les premières inflorescences apparaissent au niveau de l’aisselle des feuilles. Elles sont formées par des glomérules de fleurs unisexuées avec des tépales triangulaires, faisant environ 4 mm de long et d’une couleur jaune-verdâtre . La fleur femelle, habituellement seule, a trois styles d’environ 3 mm et est entourée de fleurs mâles présentant chacune quatre étamines faisant de 4 à 6 mm de long. La pollinisation est principalement accomplie par les abeilles.

Son fruit est une capsule globuleuse dont la longueur peut atteindre 15 mm, déhiscente, qui, lorsqu’elle a atteint sa maturité, s’ouvre en trois valves à l’extrémité desquelles se trouvent les styles courbés. Le fruit contient habituellement une ou deux graines oblongues de 5x3 mm de dimension. La reproduction se fait à la maturité des graines dans une serre froide, où il faudra attendre 1 à 3 mois pour la germination, ou par bouture semiligneuse en été.

Le Buxus balearica est une plante de grand effet, particulièrement adaptée de par son origine aux climats de type méditerranéen, sans particularité liée au sol, puisqu’elle se développe aussi bien dans les sols sablonneux que rocailleux, acides ou alcalins dès lors que ceux-ci permettent un drainage efficace, et indépendamment de l’exposition, la plante s’adaptant au plein soleil comme à l’ombre partielle.

Grâce à son feuillage dense, foncé et luisant qui en fait un spécimen unique, la plante peut être utilisée pour réaliser des clôtures ou bordures du fait de sa résistance au taillage, aussi drastique soit-il. Pour cette même raison, ce type de buis peut également être employé dans la réalisation de topiaires.

En pot, n’importe quel type de terre conviendra, dès lors qu’elle est bien drainante. L’arrosage doit être modéré pour laisser le substrat sécher quelques jours avant de renouveler l’irrigation.

Les fleurs sont peu attractives d’aspect, mais dégagent un parfum intense et agréable, particulièrement le soir.

Son bois, d’une teinte marron-jaune, est très dur et présente un grain très fin, ce qui en fait un matériau adéquat pour l’ébénisterie de grande qualité. De ce fait, une exploitation intensive du buxus balearica a eu lieu au cours des derniers siècles.

La plante est toxique dans son entier en raison de sa teneur importante en alcaloïdes, qui peuvent représenter jusqu’à 10% du poids des feuilles. Selon de récentes études, ces alcaloïdes sembleraient avoir des vertus pour le traitement de certaines maladies.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des BUXACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_B-66-5_Buxus_balearica
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants