Campsis grandiflora

Famille : Bignoniaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 273.7 ko
Campsis grandiflora est une grimpante ligneuse à feuilles caduques originaire de Chine. Nécessite beaucoup de soleil mais résiste l’hiver à -10 °C © Giuseppe Mazza

Campsis grandiflora (Thunb.) K. Schum. (1894) est originaire de Chine et plus précisément des provinces de Fujian, Guangdong, Guangxi, Hebei, Shandong et Shanxi.

Le nom générique dérive du grec “kampé” = plié, en référence aux étamines recourbées ; le nom spécifique est la combinaison des termes latins “grandis” = grand et “floreo” = être en fleur, avec une signification évidente.

JPEG - 159.9 ko
Inflorescences voyantes à 8-12 fleurs campanulées de 5-8 cm de diamètre. Vertus médicinales © Giuseppe Mazza

Noms communs : “ling xiao” (chinois) ; “chinese trumpet-creeper”, “trumpet creeper”, trumpet vine” (anglais) ; “bignone à grandes fleurs”, “bignone de Chine” (français) ; “trompetenblume”, “klettertrompeten”, “rote trompeten” (allemand) ; “trompeta china” (espagnol) ; “trombeta-chinesa” (portugais).

Grimpante ligneuse à feuilles caduques, vigoureuse, présentant des feuilles imparipennées de couleur verte intense, mesurant jusqu’à 30 cm de longueur, à 7-9 folioles ovales-lancéolées mesurant jusqu’à 7 cm de longueur aux bords dentelés. Les inflorescences terminales portent 8-12 fleurs campanulées de couleur rouge-orangé d’environ 10 cm de longueur et 5-8 cm de diamètre ; les fruits sont des capsules mesurant jusqu’à 15 cm de longueur, contenant de nombreuses graines plates, d’environ 2 cm de longueur, ailées.

La reproduction se fait par semis, boutures ligneuses en été, boutures de racines en hiver, marcottage et ramifications. Espèce de grande valeur ornementale, cultivable même dans les zones tempérées froides pouvant résister, pendant le repos végétatif, à des températures allant jusqu’à -10 °C

Elle n’est pas particulièrement exigeante en termes de sol, mais elle sera placée, pour une floraison abondante, en plein soleil.

La plante est connue pour certaines de ses propriétés curatives en médecine traditionnelle ; récemment ont été identifiées dans les fleurs des substances aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires et dans les feuilles certains composés à l’action similaire à celle de l’acide acétylsalicylique sur les plaquettes.

Synonymes : Bignonia grandiflora Thunb. (1783) ; Bignonia chinensis Lam. (1785) ; Campsis adrepens Lour. (1790) ; Tecoma chinensis (Lam.) K. Koch (1872) ; Campsis chinensis (Lam.) Voss (1894) ; Tecoma grandiflora (Thunb.) Loisel. (1821).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des BIGNONIACEAE et trouver d’autres espèces cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/c-429-24_campsis_grandiflora
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants