Catharanthus roseus

Famille : Apocynaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 184.8 ko
Appelé aussi à cause de la forme de sa fleur pervenche de Madagascar le Catharanthus roseus est une herbacée sempervirente, à la base semi-ligneuse, de 60 cm. Espèce ornementale vénéneuse, naturalisée sous les tropiques et aux vertus médicinales reconnues pour le traitement de certaines formes de maladies tumorales © G. Mazza

Le Catharanthus roseus (L.) G. Don (1837) est originaire de Madagascar.

Le nom du genre est la combinaison des termes grecs "katharos" = pur et "anthos" = fleur. Le nom latin de l’espèce "roseus" = rose fait référence à la couleur des fleurs.

Noms communs : vinca rosea, pervinca del Madagascar (italien), Madagascar periwinkle, rose periwinkle, old-maid, bright-eyes (anglais), pervenche de Madagascar, pervenche rose, catharanthe, rose amère, guillemette (français), Madagaskar-Immergrün, rosafarbene Catharanthe (allemand), vinca del cabo, vinca rosa, vinca rosada, dominica, vincapervinca, catarantus, flor del principe, nomedejes, pervinca tropical, chuladita (espagnol), vinca, vinca-de-gato, vinca-de-Madagascar, boa-noite, maria-sem-vergonha, bom-dia (portugais).

C’est une espèce herbacée sempervirente à la base semi-ligneuse et haute jusqu’à environ 60 cm. Elle a des feuilles opposées, oblongues, longues jusqu’à environ 6 cm, de couleur vert foncé, brillantes, dotées d’une nervure centrale vert clair et des inflorescences axillaires qui ont 1 à 4 fleurs d’environ 5 cm de diamètre blanches à rose pourpre avec un centre rose à pourpre foncé. Les fruits sont des follicules cylindriques aplatis de 3 mm environ de diamètre et longs jusqu’à 4 cm. On reproduit facilement cette plante au moyen de ses graines ou par bouturage.

Cette espèce maintenant répandue et naturalisée sous tous les tropiques est largement cultivée ailleurs comme plante annuelle car elle ne supporte pas les températures proches de zéro. Nullement exigeante en ce qui concerne les sols elle peut être cultivée soit en plein soleil soit sous un ombrage partiel. Elle supporte de plus de courtes périodes de sécheresse. Toutes ses parties sont toxiques à cause de la présence de nombreux alcaloïdes. Parmi ceux-ci la vincristine et la vinblastine se sont révélées efficaces, après avoir reçu les modifications appropriées, pour le traitement de certaines formes de maladies tumorales, telles que la leucémie, le lymphome, le cancer du sein et le cancer du poumon.

Synonymes : Vinca rosea L. (1759) ; Pervinca rosea (L.) Gaterau, (1789) ; Lochnera rosea (L.) Rchb. ex Endl. (1838) ; Ammocallis rosea (L.) Small (1903).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des APOCYNACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/catharanthus_roseus-2
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants