Chaetodon ephippium

Famille : Chaetodontidae

 

GIF - 5.6 ko

 

Texte © Giuseppe Mazza

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 51.7 ko
Chaetodon ephippium a une tache noire en forme de selle sur le dos © G. Mazza

Le Poisson-papillon à selle noire ( Chaetodon ephippium - Bloch & Schneider, 1801 ), appartient à la classe des Actinopterygii, les poissons à nageoires rayonnées, à l’ordre des Perciformes et à la pittoresque famille des Chaetodontidae.

Le nom de genre Chaetodon vient du grec "chaite" = cheveux et de "odous" = dent, en référence aux "dents en forme de soies".

Le nom de l’espèce ephippium vient du grec "efippion" = selle, en raison du dessin en forme de selle de cheval qu’il porte sur le dos.

Zoogéographie

Le poisson-papillon à selle noire dispose d’une large distribution. Il vit principalement dans les eaux tropicales de l’Océan Pacifique, mais aussi, dans une moindre mesure, dans l’Océan Indien.

Il est chez lui en Indonésie, en Australie, en Nouvelle-Guinée, en Micronésie, en Nouvelle-Calédonie, aux Philippines, à Taiwan, en Chine, jusqu’au sud du Japon, et à l’est aux Vanuatu, aux Fidji, aux Tonga, aux Samoa, à Hawaï. On le trouve ensuite dans l’Océan Indien, en Malaisie et au Sri Lanka.

Écologie-Habitat

Il visite les formations coralliennes ensoleillées à la recherche d’algues et pille la microfaune jusqu’à 30 m de profondeur.

Morphophysiologie

Mesurant jusqu’à 30 cm de long, c’est l’un des plus grands poissons-papillons. Le corps est plat, presque carré, à l’exception de la tête, avec un museau pointu pour fouiller les crevasses. La nageoire dorsale, qui a chez l’adulte, comme chez Chaetodon auriga, un filament qui peut dépasser la longueur de la queue, a 12 à 14 rayons épineux et 21 à 25 rayons mous ; l’anale a 3 épines et 20 à 23 rayons mous. Les nageoires ventrales et pectorales sont inermes. La queue est plus ou moins tronquée.

La livrée, en raison de la grande selle dorsale noire, soulignée, à la base, par une large bande blanche et sur le dos par une strie orange, ne peut pas être confondue. Le reste du corps est gris-jaunâtre, avec environ 6 stries horizontales tendant vers le bleu, parfois à peine visibles. La partie inférieure de la tête, les nageoires ventrales et le bord inférieur de l’anale sont d’un beau jaune vif.

JPEG - 69.5 ko
Présent principalement dans le Pacifique, il est omnivore et s’adapte bien au changement climatique © Giuseppe Mazza

La queue, translucide, se termine par un liseré jaune, précédé par un pédoncule orange qui fait écho à la couleur de la bande présente sur la dorsale et sur l’anale.

L’œil est camouflé par la strie noire verticale habituelle, mais qui, cependant, chez cette espèce, ne traverse pas l’ensemble du corps, et après l’opercule, on peut remarquer un autre trait noir.

Éthologie-Biologie reproductive

Le poisson-papillon à selle noire est actif de jour comme de nuit. Il nage seul, en couples ou en petits groupes à la recherche d’algues filamenteuses, de polypes coralliens, de petits crustacés, de polychètes et d’œufs d’autres poissons.

La reproduction de ce chétodon ne se fait pas en groupe, mais par couples, avec des œufs pélagiques.

Bien que pillé par les aquariophiles, il a un indice de vulnérabilité modeste de 24 sur 100, car il se nourrit de tout, réagissant mieux que d’autres espèces aux change- ments environnementaux, avec des popula- tions qui peuvent doubler en moins de 15 mois.

Synonymes

Chaetodon garnoti - Lesson, 1831 ; Chaetodon mulsanti - Thiollière, 1857 ; Chaetodon principalis - Cuvier, 1829.

 

→ Pour des notions générales sur les poissons cliquer ici

→ Pour apprécier la biodiversité des Osteichthyes, les POISSONS OSSEUX, et trouver d’autres espèces cliquer ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_C-356-1_Chaetodon_ephippium
_C-356-2_Chaetodon_ephippium
_C-356-3_Chaetodon_ephippium
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants