Chaetodon lineolatus

Famille : Chaetodontidae

 

GIF - 5.6 ko

 

Texte © Giuseppe Mazza

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 97.3 ko
Le Poisson-papillon strié (Chaetodon lineolatus) est le plus grand de son genre et il peut vivre 50 ans © G. Mazza

Le Poisson-papillon strié ( Chaetodon lineolatus - Cuvier, 1831 ) est le plus grand de son genre. Il appartient à la classe des Actinopterygii, les poissons à nageoires rayonnées, à l’ordre des Perciformes et à la pittoresque famille des Chaetodontidae.

Le nom de genre Chaetodon vient du grec "chaite" = cheveux et de "odous" = dent, en référence aux "dents en forme de soies".

Le nom de l’espèce lineolatus signifie, en latin, "avec de petites lignes", en référence aux fines stries verticales.

Zoogéographie

Il a une très large distribution dans les eaux tropicales de l’Indo-Pacifique

On le trouve depuis l’Afrique du Sud, Madagascar et les Seychelles jusqu’à la Mer Rouge et la Mer Arabique, puis aux Maldives, au Sri Lanka, en Thaïlande, en Australie, en Indonésie, en Nouvelle-Guinée, en Nouvelle-Calédonie, aux Philippines, en Chine et à Taiwan, jusqu’au sud du Japon. Vers l’est, il atteint les Fidji, les Tonga et Hawaï, et vers le sud, les îles Norfolk et Lord Howe.

Écologie-Habitat

C’est un chétodon qui vit dans les formations coralliennes, descendant même à de grandes profondeurs pour un poisson-papillon, jusqu’au-delà des 170 m.

Morphophysiologie

JPEG - 85.1 ko
Il a une très large distribution dans les eaux tropicales de l’Indo-Pacifique © Giuseppe Mazza

Le poisson-papillon strié peut atteindre 30 cm et il est le plus grand représentant du genre Chaetodon . Le corps est plat, plus ou moins ovale, avec un museau allongé et une bouche insolite avec de grosses lèvres.

La nageoire dorsale comporte 12 rayons épineux et 24 à 27 rayons mous ; l’anale a 3 épines et 19 à 22 rayons mous ; la ventrale a 1 épine et 5 rayons mous ; les nageoires pectorales sont inermes avec 16 à 18 rayons ; la queue est plus ou moins tronquée.

La plus grande partie du corps est blanche avec des traits noirs verticaux qui s’arrêtent dans la zone ventrale. L’arrière et les nageoires adjacentes sont d’un beau jaune lumineux, traversé par une grande bande noire incurvée, plus ou moins de la même largeur que celle, verticale et ramifiée au sommet, qui cache l’œil. Avant la zone translucide, la queue montre un motif jaunâtre foncé.

Éthologie-Biologie reproductive

Le poisson-papillon strié se nourrit plus d’invertébrés benthiques que de polypes coralliens. Dans son menu entrent les splendides Spirobranchus, anémones de mer appartenant à l’ordre des Zoanthidea, les palourdes et même certaines algues.

On les aperçoit souvent en couple, mais ils peuvent flâner seuls ou en petits groupes. Les œufs sont pélagiques et les jeunes ont une espérance de vie de 50 ans. Les populations peuvent doubler en moins de 15 mois, et, commerce aquariologique mis à part, l’avenir de l’espèce est lié à celui du récif. Aujourd’hui, l’indice de vulnérabilité est de 24 sur 100.

Synonymes

Anisochaetodon lineolatus - Cuvier, 1831 ; Chaetodon lunatus - Cuvier, 1831 ; Chaetodon tallii - Bleeker, 1854 ; Tetragonoptrus lineolatus - Cuvier, 1831.

 

→ Pour des notions générales sur les poissons cliquer ici

→ Pour apprécier la biodiversité des Osteichthyes, les POISSONS OSSEUX, et trouver d’autres espèces cliquer ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_C-373-1_Chaetodon_lineolatus
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants