Clitoria fairchildiana

Famille : Leguminosae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 300.9 ko
La Clitoria fairchildiana, originaire du Brésil, est un arbre qui atteint 12 m de haut © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire du Brésil (Amapa, Maranhao et Para) où elle pousse dans la forêt pluviale amazonienne dans des zones caractérisées par une pluviosité annuelle comprise entre 1.500 et 3.000 mm et des températures de 15 à 38 °C.

Le nom du genre vient du substantif grec "kleitoris" = clitoris, par allusion à l’aspect de la fleur. L’espèce est dédiée au botaniste américain David Grandison Fairchild ( 1869-1954).

Noms communs : Fairchild pigeonwings, tree clitoria, tree butterfly pea (anglais), arvore-da-sombra, clitoria-do-amazonas, clitoria-das-estradas, faveira, palheteira, sobreiro, sombra-de-vaca, sombreiro (portugais-Brésil), barbasco, bohio, carauta, paraguas, sombrero (espagnol).

La Clitoria fairchildiana R.A. Howard (1967) est un arbre au port droit, à feuilles caduques, d’une hauteur pouvant atteindre environ 12 m, au tronc de 30 à 50 cm de diamètre, à l’écorce rugueuse de couleur grisâtre, à la couronne large et épaisse et aux branches horizontales ou retombantes. Les racines, superficielles, présentent un nombre élevé de nodules fixant l’azote de l’atmosphère qui est ainsi rendu également disponible pour d’autres plantes.

Les feuilles, portées sur un pétiole long de 3 à 7 cm, sont alternes, composées, trifoliées et ont des folioles elliptiques-lancéolées à oblongues-elliptiques à l’apex long et pointu et au bord entier, longues de 8 à 20 cm et larges de 3 à 7 cm, coriaces, glabres, de couleur vert intense et brillantes en partie supérieure, de couleur vert clair, mates et pubescentes en partie basse.

Les inflorescences sont des racèmes pendants axillaires ou terminaux, longs de 8 à 40 cm, dotés de nombreuses fleurs papilionacées parfumées, longues d’environ 5 cm et larges de 3 cm, de couleur lilas avec des lignes longitudinales de couleur pourpre sur l’étendard. Le fruit est une gousse ligneuse aplatie de couleur marron longue de 12 à 30 cm et large de 2 à 3 cm, déhiscente à maturité et de type explosif, qui contient 5 à 10 graines lenticulaires de couleur noire, de 1 à 1,6 cm de diamètre et de 1 à 2 mm d’épaisseur, qui sont projetées au loin.

On reproduit cette plante en semant ses graines qui, si elles sont fraîches, germent facilement au bout de 2 à 3 semaines à la température de 24 à 26 °C. Sinon on les incise au préalable et on les plonge dans de l’eau pendant un jour pour accélérer leur germination. On peut aussi la reproduire par bouturage en utilisant des morceaux de 30 à 50 cm de long mais le pourcentage d’enracinement est alors assez faible. C’est une espèce à la croissance rapide et facile à cultiver qui est employée, en plus du Brésil, dans divers pays tropicaux et subtropicaux humides comme plante ornementale et comme arbre d’ombrage dans des parcs et jardins et dans les alignements d’arbres en bordure de route. Elle a besoin d’une exposition de préférence en plein soleil et de terrains drainants, fertiles, acides ou neutres maintenus humides.

JPEG - 139.8 ko
Les inflorescences sont des racèmes pendants de 8-40 cm, aux nombreuses fleurs papilionacées parfumées longues d’environ 5 cm et larges de 3 cm. Vertus médicinales © Giuseppe Mazza

Elle est également largement utilisée en raison de ses caractéristiques dans les programmes de reboisement de zones dégradées et pour la consolidation des sols. Elle présente de plus de bonnes potentialités comme plante fourragère. Le bois, moyennement lourd et facile à travailler, est employé dans les constructions pour la réalisation de cloisons, de plafonds et de revêtements intérieurs, car il ne dure pas longtemps s’il est exposé aux intempéries, et pour des objets d’usage courant. Des recherches en laboratoire ont mis en évidence la présence de composés bioactifs aux propriétés anti-inflammatoires dans les racines et anti-oxydantes dans les gousses et les graines qui pourraient être utilisés dans l’industrie pharmaceutique.

Synonymes : Clitoria racemosa Benth. (1837) ; Ternatea racemosa (G. Don) Kuntze (1891).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des LEGUMINOSAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/c-587-2_clitoria_fairchildiana
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants