Coccothrinax alta

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 461.5 ko
Originaire des Îles Vierges et de Porto Rico, Coccothrinax alta atteint 15 m de hauteur. Croissance rapide, bonne résistance à la salinité et feuillage très décoratif © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire des Îles Vierges et de Porto Rico, où elle vit dans les buissons côtiers sur des sols rocheux calcaires, du niveau de la mer jusqu’à environ 400 m d’altitude.

Le nom générique provient de la combinaison du mot grec "κόκκος" (coccos) = baie et du nom de genre Thrinax, auquel ces plantes ressemblent ; le nom spécifique est l’adjectif latin "altus, a, um" = haut, en référence évidente.

Noms communs : broom palm, Puerto Rican thatch palm, silver palm, silver thatch palm, tyre palm (anglais) ; palma de abanico, palma de escoba, palma plateada (espagnol).

Coccothrinax alta (O.F.Cook) Becc. (1908) est une espèce monoïque inerme, mesurant jusqu’à environ 15 m, bien qu’en culture il se maintienne plus bas, au stipe solitaire, flexible, de 10-15 cm de diamètre, qui se réduit graduellement à proximité de la cime, de couleur grisâtre sur lequel on note la trace des feuilles caduques distantes entre elles de 3-5 cm.

JPEG - 229.3 ko
Les fruits de 0,5-1,2 cm, à une seule graine cérébriforme, sont globuleux, pourpre noirâtre à maturité © Giuseppe Mazza

Les feuilles, sur un pétiole long de 60-90 cm et large de 1,2-1,5 cm, sont palmées, presque orbiculaires, de 70-110 cm de largeur, de couleur vert foncé au-dessus, recouvertes d’un fin tomentum blanc argenté en-dessous, incisées en environ 40 segments linéaires-triangulaires à apex bifide pendants, longs au centre de 55-65 cm et larges de 2,5-3,6 cm, réunis à la base sur environ 1/3 de la longueur.

La base foliaire pourvue aux marges de fines fibres de couleur claire, disposées densément en deux couches, enveloppe le stipe dans la partie la plus jeune ; la hastula (appendice situé au point d’insertion du limbe foliaire avec le pétiole) est de forme arrondie, longue de 1,2-2 cm, de couleur jaune.

Inflorescences entre les feuilles (interfoliaires), longues de 40-60 cm, ascendantes, recourbées en fruits, ramifiées à 3-10 ramifications primaires espacées et de longueur décroissante jusqu’à l’apex, l’inférieure longue de 7-8 cm, portant des fleurs hermaphrodites, sur un court pédicelle, de couleur jaune clair.

Les fruits sont globuleux, de 0,5-1,2 cm de diamètre, de couleur pourpre noirâtre à maturité, contenant une seule graine cérébriforme de 0,3-1 cm de diamètre.

La reproduction se fait à partir des graines, préalablement immergées dans l’eau pendant trois jours, dans un substrat drainant maintenu humide à 26-28 °C, avec des temps de germination à partir de 1 mois.

Espèce à croissance relativement rapide, qui se distinguent des espèces congénères par la hauteur qu’elle peut atteindre et ses stipes minces et flexibles qui en font un sujet de grande valeur paysagère.

Cultivable dans les régions tropicales, subtropicales et, marginalement, tempérées chaudes, où elle peut résister à l’âge adulte à des abaissements occasionnels de température à peine inférieurs à 0 °C pendant de courtes périodes. Elle pousse aussi bien en plein soleil qu’à la lumière solaire filtrée et n’est pas particulièrement exigeante en termes de sol, même pauvre, à condition qu’il soit parfaitement drainant, avec une préférence pour ceux rocheux calcaires. Bien enracinée elle peut résister à des périodes de sécheresse, bien qu’elle tire profit d’arrosages réguliers dans les zones caractérisées par des climats saisonniers aux longs étés chauds et secs. Elle supporte également les vents salés, de sorte et peut donc être utilisée dans les jardins à proximité de la mer.

Les feuilles sont utilisées comme couverture des habitations rurales et pour réaliser des nattes, des sacs, des balais et autres objets artisanaux d’usage courant.

Synonymes : Thrincoma alta O.F.Cook (1901).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/c-637-1_coccothrinax_alta
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants