Copernicia macroglossa

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Claude Leray

 

 

JPEG - 202.5 ko
Ce beau palmier, originaire de Cuba, est appelé "palmier jupon" par suite des feuilles recouvrant le tronc © Giuseppe Mazza

Copernicia macroglossa H. Wendl. ex Becc. (1907) est originaire de la partie centre-ouest de Cuba, où il pousse principalement dans les savanes.

Le genre est dédié à l’astronome Nicolas Copernic (1473-1543) ; le nom de l’espèce vient de la combinaison des mots grecs "makros" = grand, long, et "glossa" = langue, en référence possible à la présence d’une zone fibreuse (hastula), particulièrement évidente dans cette plante et présente au point d’insertion des lames foliaires sur le pétiole.

Appelé localement "jata de Guanabacoa", ce palmier est connu ailleurs sous les noms suivants : "Cuban petticoat palm", "petticoat palm" (en anglais) ; "palmera de abrigo" (espagnol) ; "Kubanische Petticoat-Palme", "Breitfächrige Wachs-palme" (allemand) ; "carnauba-da-saia" (portugais).

Ce palmier a un tronc unique d’une hauteur atteignant environ 7 m, avec un diamètre de 15-20 cm, couvert dans la partie la plus ancienne par une masse compacte de feuilles sèches qui persistent pendant de nombreuses années.

Les feuilles sont palmées avec les bords latéraux souvent épineux, de couleur vert brillant, jusqu’à 2 m de large, et divisées en plusieurs segments rigides et pointues, légèrement dentées sur les bords ; le pétiole est court ou presque absent.

Les inflorescences sortent entre les feuilles et s’étirent à l’extérieur de la couronne, les fleurs bisexuées sont d’une couleur brun jaune ; les fruits globuleux, d’environ 1,5 cm de diamètre, sont noirs à maturité. Ce palmier se reproduit par graines qui germent après environ 2 mois.

Ce palmier a une croissance particulièrement lente, mais très décoratif grâce à son aspect caractéristique, il est cultivable dans les zones à climat tropical et subtropical, en plein soleil et dans des sols bien drainés. Sa culture dans les climats tempérés chaudes, dans une position particulièrement protégée, peut être tentée, mais il ne supporte, sauf pour de très courtes périodes, des températures voisines de 0 ° C.

Synonymes : Copernicia torreana León (1931) ; Copernicia leoniana Dahlgren & Glassman (1958).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_C-369-10_Copernicia_macroglossa
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants