Cornus sanguinea

Famille : Cornaceae

 

 

Texte © Dr Barbara Barisani

 

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 86.9 ko
Les fleurs longues de 8 à 12 mm ont 4 pétales et sont réunies en inflorescences en grappe blanches de 4 à 5 cm © Giuseppe Mazza

Le Cornus sanguinea - L. (1753) est une espèce de la famille des Cornaceae qui est répandue dans une grande partie de l’Europe et en Asie Mineure.

En Italie on le trouve sur tout le territoire jusqu’à environ 1.500 m d’altitude.

Il est un peu plus rare dans l’aire méditerranéenne.

Il est commun dans les bois et les haies, souvent en compagnie de chênes et de charmes.

Il préfère les sols profonds et fertiles de nature calcaire et peut former de véritables fourrés du fait qu’il se multiplie abondamment par ses drageons.

L’épithète de l’espèce « sanguinea » se réfère à la couleur rouge sang que prennent ses feuilles à l’arrivée de l’automne.

L’écorce des branches est elle aussi de couleur rougeâtre, surtout chez celles qui sont les plus exposées au soleil.

Le nom commun « cornouiller » vient du latin « corneolus » = qui est de la nature de la corne et fait référence à la dureté du bois qui, de fait, est utilisé pour la fabrication d’outils.

Les noms communs sont : roter Hartriegel ou roter Hornstrauch (allemand), cornouiller sanguin (français), sanguinello ou corniolo sanguigno (italien), dogwood (anglais), cornejo (espagnol).

Cette espèce produit des arbustes d’une hauteur pouvant atteindre 4 m et dont les branches sont allongées, flexibles et glabres à maturité.

Les feuilles sont opposées, ovales, entières et ont 3 à 5 paires de nervures latérales arquées qui convergent vers l’apex.

La floraison a lieu d’avril à juin. Les fleurs, d’un diamètre de 8 à 12 mm, sont constituées de 4 pétales blancs. Elles sont réunies en inflorescences en grappe longues de 4 à 5 cm.

JPEG - 67.5 ko
Le Cornus sanguinea a des feuilles rouge sang en automne © Giuseppe Mazza

Les fruits sont des drupes de la dimension d’un petit pois et de couleur bleu-noirâtre qui contiennent un noyau avec deux graines.

Ils sont très appréciés des oiseaux qui assurent ainsi la dissémination de l’espèce.

Dans la médecine populaire on utilise l’écorce et les fruits qui renferment divers principes actifs ( tanins, résines, quercitine dans l’écorce, pectines, acides organiques dans les fruits ).

Ses propriétés sont astringentes, anti-inflammatoires, cicatrisantes et lénitives.

Les fruits du cornouiller ne sont pas comestibles à cause de leur goût désagréable.

Ils sont toutefois utilisés pour soigner les gastro-entérites et les brûlures d’estomac en raison de leur pouvoir astringent.

Ils peuvent aussi être employés en rinçages de bouche et en gargarismes pour soigner les affections des gencives et de la gorge.

La pulpe contient une substance colorante. Des graines on peut extraire une huile employée également dans l’industrie des savons.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des CORNACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_C-230-12_Cornus_sanguinea
_C-230-13_Cornus_sanguinea
_C-230-14_Cornus_sanguinea
_C-230-15_Cornus_sanguinea
_C-230-16_Cornus_sanguinea
_C-230-17_Cornus_sanguinea
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants