Curcuma longa

Famille : Zingiberaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Anciaux

 

 

JPEG - 77.6 ko
Curcuma longa est une espèce herbacée vivace de l’Asie du Sud Est © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire d’Inde, de Sumatra, du Vietnam et de Malaisie occidentale, où elle est cultivée depuis la nuit des temps.

Le nom du genre provient de l’arabe “kurkum” = qui signifie safran, en référence à la couleur jaune safran du rhizome ; le nom de l’espèce provient quant à elle de l’adjectif latin “longus, a, um” = long, faisant référence aux longs rhizomes.

Noms vernaculaires : curcuma, Indian saffron, tumeric, common turmeric, turmeric (Anglais) ; jiang huang (Chinois) ; curcuma (Français) ; halda, haldi, haridra (Hindi) ; curcuma, zafferano delle Indie (Italien) ; cúrcuma (Espagnol) ; khamin (Thai) ; Gelbwurz (Allemand) ; nghe, nghe kuong huynh (Vietnamien).

Le Curcuma longa L. (1753) est une plante herbacée, rhizomateuse, vivace, à feuilles caduques, les tiges s’élevant jusqu’à 1 m, présentant des feuilles basales, à pétioles long de 25 à 40 cm, de forme simple, oblongue et lancéolée, avec un apex pointu, de 50 cm de long et de 10 à 20 cm de large, de couleur verte, uniforme et des gaines basales forment des pseudo tiges longues de 30 cm.

Le rhizome principal, d’où partent les feuilles, est dressé, ovoïde, charnu, d’environ 4 cm de long et de 3 cm de diamètre ; les rhizomes latéraux, se présentent généralement horizontalement, ils sont nombreux, presque cylindriques et légèrement incurvés, longs de 6 cm et de1-1.5 cm de diamètre, charnus, dont l’intérieur est jaune à jaune orangé, et d’où partent à leur tour de plus petits rhizomes latéraux.

L’inflorescence terminale, située sur un pédoncule de 12-20 cm de long, cylindrique, mesure de 10-18 cm de long et de 5-8 cm de diamètre, est formée de bractées longues d’environ 5 cm, à apex incurvé, blanche ou blanc verdâtre dans la moitié supérieure, qui entourent les fleurs, généralement par paires.

Les fleurs ont un calice tubulaire d’environ 1 cm de long, des corolles jaune pâle avec 3 lobes de 1-1,5 cm de long, une étamine fertile et le labelle, la partie la plus visible de la fleur, obovale, de 1.5-1.8 cm de long et de largeur, de couleur brun clair, crème, avec une bande centrale jaune, formée par 2 étamines stériles, fusionnées en forme de pétale.

Les bractées supérieures, plus grandes et sans fleurs, ondulées, blanchâtres, et quelques fois rose pourpre, forment une sorte de touffe au sommet de l’inflorescence. Les fruits sont des capsules ovoïdes contenant des graines ellipsoïdes portant un arille.

JPEG - 160.2 ko
Feuilles basales, à pétioles de 25-40 cm, mesurant jusqu’à 50 cm © Giuseppe Mazza

La reproduction se fait à l’aide de ses graines, rarement produites en culture, ou par micropropagation, mais généralement et facilement grâce aux fragments de rhizomes, présentant 1 ou 2 bourgeons, enterrés à 6 cm de profondeur, pendant la période de repos de la plante.

Cultivables en zones climatiques tropicales humides et subtropicales, sous une température de 20-30 °C et à fortes précipitations annuelles (1500 mm ou plus), la plante s’adapte à une grande variété de sols, mais préfère les sols sablonneux ou argileux bien drainés, riches en substances organiques, et restant humides.

Les nombreuses variétés qui ont été sélectionnées depuis des siècles, en vue de leur adaptation aux conditions climatiques et aux sols, sont cultivées comme plantes annuelles, pour la récolte des rhizomes. Celle-ci a lieu 8 à 9 mois après la plantation, lorsque les feuilles sont sèches. Un arrosage régulier est nécessaire, pendant les périodes de sécheresse, avec fertilisants abondants, de préférence organiques

Les plantes sont sensible à plusieurs parasites et infections fongiques, la plus importante étant la pourriture des racines, causée par Pythium spp., et qui peuvent entrainer de sérieuse pertes de production. Apres la récolte, les rhizomes sont nettoyés, bouillis puis séchés au soleil pendant 10 à 15 jours, finalement nettoyés mécaniquement des résidus de racines, écailles et autres déchets.

Les principaux constituants des rhizomes sont les hydrates de carbone (environ 69%), l’eau (13%), les protéines (6%), les sels minéraux (3.5%) et les graisses (5%) ; l’huile essentielle extraite du rhizome, sous flux de vapeur, est formée de terpènes et de sesquiterpènes, parmi lesquels le curcumène et zingibérène, tandis que ceux responsables de la couleur et de l’arôme caractéristique sont les curcuminoïdes (2.5 à 6%), principalement la curcumine, qui est le principe biologique actif du rhizome. La poudre obtenue à partir de rhizomes séchés est utilisée depuis la nuit des temps en Inde, pays le plus grand producteur, et dans certains pays du Sud Est de l’Asie, en tant qu’épice, colorant ou agent conservateur dans les aliments (est autorisé en Europe comme additif alimentaire sous le code E100), colorant dans les produits cosmétiques et les tissus, et a une longue tradition en médecine populaire, pour le traitement des blessures et diverses pathologies, comme antioxydant, anti-inflammatoire, et immunostimulant, propriétés confirmées par des études en laboratoire ; est aussi utilisée lors de rites religieux et magiques.

JPEG - 84.8 ko
Détail de l’inflorescence et d’un rhizome comestible coupé en deux pour montrer sa couleur orange caractéristique. Réduits en poudre les rhizomes sont utilisés pour leur saveur, leur couleur et comme conservateur alimentaire, sans parler de leurs propriétés médicinales à l’origine de rites magiques et religieux. L’Inde est les plus grand producteur mondial avec environ 900.000 tonnes produites chaque année. Curcuma longa est autorisé en Europe comme additif alimentaire sous le code E100 © Mazza

Synonymes : Amomum curcuma Jacq. (1776) ; Kua domestica Medik. (1790) ; Stissera curcuma Giseke (1792) ; Curcuma tinctoria Guibourt (1876) ; Curcuma brog Valeton (1918) ; Curcuma domestica Valeton (1918) ; Curcuma euchroma Valeton (1918) ; Curcuma ochrorhiza (1918) ; Curcuma soloensis Valeton (1918).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des Zingiberaceae et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_C-564-1_Curcuma_longa
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants