Cyrtostachys renda

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Claude Leray

 

 

JPEG - 311.7 ko
La Cyrtostachys renda est une espèce cespiteuse aux tiges minces, inermes et hautes jusqu’à 12 m © Giuseppe Mazza

Cyrtostachys renda Blume (1838) est originaire de la Malaisie, de la Thaïlande et de l’Indonésie, où il pousse dans des zones marécageuses près des côtes ou le long des cours d’eau.

Le nom du genre vient du grec "kyrtos" = cintré, et "stachys" = panicule, en référence à l’inflorescence arquée. Le nom d’espèce est le nom local donné à ce palmier.

Il est communément connu sous les noms : "lipstick palm", "maharajah palm", "sealing wax palm", "pinang rajah", "Sumatra wax palm" (anglais) ; "palmier rouge" (français) ; "palmera de lacre", "palmera roja" (espagnol) ; "Siegellackpalme", "Rotstielpalme" (allemand) ; "palmeira-laca", "palmeira-lacre" (portugais).

C’est une plante cespiteuse avec de fins stipes, sans épines, atteignant jusqu’à 12 mètres de hauteur et avec un diamètre de 5-7 cm, de couleur verte dans la partie la plus jeune, grisâtre dans la zone la plus ancienne, et sur lesquels sont visibles des anneaux, les traces de la jonction des feuilles mortes. Les feuilles sont pennées, dressées, d’une longueur pouvant atteindre 2 mètres, avec des segments de couleur vert foncé sur la face supérieure, et gris vert sur la face inférieure, plutôt rigides et régulièrement insérés sur le rachis pour former un V. Les gaines foliaires qui enveloppent le stipe sur environ 60 cm de hauteur ainsi que le pétiole sont de couleur rouge vif.

Les inflorescences ramifiées, sortent du dessous des feuilles, et portent des fleurs réunies en groupes de trois formant la triade caractéristique (deux fleurs mâles et un fleur femelle). Les fruits sont ellipsoïdes d’environ 10 mm de longueur et 5 mm de diamètre, de couleur noire. Ce palmier peut être multiplié par division et par graines, celles-ci maintenant leur pouvoir germinatif peu de temps ; la durée de la germination est de l’ordre de 2 mois.

Ce palmier est largement cultivé pour ses caractéristiques ornementales remarquables, exclusivement dans des zones tropicales humides, étant extrêmement sensible à la fois aux basses températures et au manque d’humidité.

Synonymes : Bentinckia renda (Blume) Mart. (1853) ; Areca erythropoda Miq. (1861) ; Pinanga purpurea Miq. (1861) ; Ptychosperma coccinea Teijsm. & Binn. (1866) ; Areca erythrocarpa H.Wendl. (1878) ; Cyrtostachys lakka Becc. (1885) ; Pinanga rubricaulis Linden (1885).

JPEG - 234.9 ko
Le tronc, de 5 à 7 cm, est vert dans sa partie la plus jeune puis grisâtre alors que la gaine foliaire qui l’entoure sur environ 60 cm et les pétioles sont rouge écarlate © Giuseppe Mazza

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/c-514-4_cyrtostachys_renda
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants