Dendrobium grande

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire de Bornéo, des îles Andaman, de Malaisie Péninsulaire, de Birmanie, de Singapour, de Sumatra et de Thaïlande où elle vit dans les forêts sempervirentes humides à basse et moyenne altitude.

Le nom de genre est la combinaison des substantifs grecs “δένδρον” (dendron) = arbre et “βίος” (bios) = vie, en référence aux nombreuses espèces du genre qui vivent sur les arbres ; le nom d’espèce est l’adjectif latin “grandis, e” = grand.

Dendrobium grande Hook.f. (1890) est une espèce épiphyte aux tiges parfois ramifiées, pendantes, plates, longues de 15 à 50 cm, et aux feuilles alternes, distiques, imbriquées, aplaties latéralement, lancéolées à l’apex pointu, longues de 5 à 7 cm et larges de 1,5 à 2,5 cm, de taille décroissante vers la base et l’apex. Inflorescences, sur un court pédoncule, à l’aisselle des feuilles, à 1 ou 2 fleurs de 1 à 1,2 cm de diamètre, de couleur jaunâtre tachée de rouge pourpre à la base des sépales et des pétales, qui s’épanouissent d’avril à juin. Sépale dorsale ovale à l’apex pointu, long de 5 mm et large de 4 mm, sépales latéraux ovales à l’apex pointu, longs de 10 mm et larges de 6 mm, réunis à la base de la colonne et formant une sorte d’éperon (mentum) recourbé, pétales ovales à l’apex pointu, longs de 4 mm et larges de 2 mm, labelle trilobé, long de 10 mm, aux lobes latéraux dressés et au lobe médian, long de 7 mm, à l’apex profondément incisé.

La reproduction se fait par semis, in vitro, et par division, à partir de chaque section pourvue d’au moins 3 ou 4 pseudobulbes.

JPEG - 155.7 ko
Epiphyte d’Asie du sud-est, Dendrobium grande forme de magnifiques touffes pendantes aux tiges plates, parfois ramifiées, atteignant 50 cm. Petites fleurs de 1-1,2 cm © Giuseppe Mazza

Orchidée relativement commune dans chacune de ses régions d’origine au feuillage caractéristique et aux minuscules fleurs formant de grosses touffes pendantes, nécessitant une luminosité élevée, mais pas d’ensoleillement direct, des températures moyennes à élevées, de 20 à 30 °C, une humidité élevée, de 70 à 85 %, et un air constamment en mouvement. Les arrosages pendant la période végétative devront être réguliers et abondants, tout en laissant sécher le substrat avant d’apporter à nouveau de l’eau, plus espacés en hiver jusqu’à la reprise végétative. Pour les arrosages et les nébulisations, on utilisera de l’eau de pluie, de l’eau déminéralisée ou de l’eau osmosée et pour la fertilisation, mensuelle pendant la phase de croissance, on utilisera un engrais équilibré hydrosoluble, contenant des oligoéléments, à la moitié de la dose conseillée par le fabricant, voire moins. La plante peut être cultivée sur écorce, troncs, radeau de liège ou de racines de fougère arborescente ou bien en pots ou en paniers suspendus sur un substrat drainant et aéré qui peut être constitué d’un mélange d’écorce de calibre moyen et de charbon de bois ou de fibre de coco. Division, transplantation et rempotage seront effectués lorsque cela est strictement nécessaire, à l’apparition de nouvelles racines qui signalent la reprise végétative.

L’espèce est inscrite à l’annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Callista grandis (Hook.f.) Kuntze (1891) ; Aporum grande (Hook.f.) Rauschert (1983).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/d-206-2_dendrobium_grande
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants