Dendrobium merrillii

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 114.4 ko
Orchidée miniature rare en culture, Dendrobium merrillii est une épiphyte des Philippines © G. Mazza

L’espèce est originaire des Philippines (Luçon, Mindoro, Leyte et Samar) où elle pousse sur les arbres des forêts tropicales et des mangroves à basse altitude.

Le nom de genre est la combinaison des substantifs grecs ‘’δένδρον’’ (dendron) = arbre et ‘’βίος’’ (bios) = vie, en référence aux nombreuses espèces du genre qui vivent sur les arbres ; l’espèce est dédiée au botaniste américain Elmer D. Merrill (1876-1956), spécialiste de la flore des Philippines.

Noms communs : Merrill’s dendrobium (anglais).

Dendrobium merrillii Ames (1908) est une espèce épiphyte à tiges rapprochées, longues de 12-18 cm, comprimées latéralement, pourvues de feuilles alternes, distiques, imbriquées, équitantes (à une seule face avec le limbe replié en deux le long de la nervure centrale), lancéolées à apex aigu, longues d’environ 1,4 cm et larges de 0,7 cm, de couleur vert intense, charnues.

Inflorescences à partir des nœuds apicaux portant des fleurs, d’environ 4 mm de diamètre, de couleur blanche veinées de pourpre sur les lobes latéraux du labelle ; pédicelle et ovaire longs d’environ 5 mm.

Sépale dorsal oblong à apex obtus, long d’environ 2 mm et large de 1 mm, sépales latéraux oblongs-triangulaires à apex aigu, longs d’environ 2 mm et larges de 1,5 mm, pétales longs d’environ 2 mm et larges de 0,5 mm, labelle trilobé, long d’environ 4 mm et large de 1,5 mm, et colonne longue d’environ 1 mm.

Elle se reproduit par semis, in vitro, par division, à partir de chaque section pourvue d’au moins 3-4 pseudo-bulbes, et à partir des jeunes plantes qui se forment parfois au niveau des nœuds (en jargon ‘’keiki’’, ce qui, en hawaïen, signifie ‘’enfants’’) qui peuvent être prélevées lorsqu’elles ont formé un bon système racinaire.

Orchidée miniature, rare en culture, nécessitant une exposition partiellement ombragée et ventilée, des températures moyennes-élevées, 22-32 °C, et une humidité élevée, de 75-85 %.

Arrosages fréquents pendant la période de croissance, plus espacés en hiver afin de permettre une légère période de repos, en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau distillée ou osmosée.

JPEG - 112.6 ko
Tiges aux feuilles imbriquées repliées sur elles-mêmes. A gauche un “keiki” : le départ d’une nouvelle plante. A droite une minuscule fleur de 4 mm © Giuseppe Mazza

Elle peut être montée sur troncs, morceaux d’écorce ou radeaux recouverts de sphaigne, ou bien cultivée en pots ou en paniers sur un substrat drainant à base de fragments d’écorce de taille moyenne et de sphaigne.

L’espèce est inscrite à l’annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau International).

Synonymes : Aporum merrillii (Ames) M.A.Clem. (2003).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/d-220-3_dendrobium_merrillii
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants