Dendrobium poneroides

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 127.4 ko
Rare en culture, Dendrobium poneroides est une épiphyte de Nouvelle-Guinée à tiges fines aplaties et à feuilles insolites alternes bilobées à l’apex. Fleurs isolées d’environ 1 cm © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Nouvelle-Guinée, où elle vit sur les arbres des forêts humides, souvent au bord des cours d’eau, à basse et moyenne altitude.

Le nom de genre est la combinaison des noms grecs ‘’δένδρον’’ (dendron) = arbre et ‘’βίος’’ (bios) = vie, en référence aux nombreuses espèces du genre qui vivent sur les arbres ; le nom spécifique est la combinaison du nom de genre Ponera Lindl. (1831) et du suffixe grec ‘’-οειδής’’ (-oeidés), de ‘’εἶδος’’ (êidos) = forme, aspect, donc ressemblant à.

Dendrobium poneroides Schltr. (1911) est une espèce épiphyte à tiges minces, aplaties, longues de 10-20 cm, pourvues sur toute leur longueur de feuilles alternes, linéaires à apex bilobé, longues de 2-2,5 cm et larges de 2-2,5 mm.

Inflorescences à partir des nœuds le long de la tige portant une fleur unique, sur un pédicelle et un ovaire long de 2-3 mm, d’environ 1 cm de diamètre, à sépales et pétales de couleur jaune verdâtre clair et labelle rouge brun à apex verdâtre. Sépale dorsal ovale à apex obtus, long de 4-5 mm et large de 2,5 mm, sépales latéraux ovales-triangulaires à apex obtus, longs et larges de 5 mm, réunis à la base pour former une sorte d’éperon (mentum) à apex obtus long d’environ 5 mm.

Pétales lancéolés à apex obtus, longs de 4 mm et larges de 1,5 mm, labelle trilobé, long d’environ 7 mm et large de 4 mm, à lobes latéraux dressés sur les côtés de la colonne, obtus, et à lobe médian ovale à apex obtus, long et large d’environ 3 mm, et colonne longue d’environ 2 mm.

Orchidée miniature rare en culture, présente presque exclusivement dans des collections spécialisées, exigeant les conditions typiques d’une serre intermédiaire semi ombragée, ventilée, avec une humidité élevée et constante, 75-85 %.

Arrosages réguliers afin de maintenir le substrat humide en permanence, mais sans stagnation, en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau osmosée ou déminéralisée. Elle peut être cultivée en pots ou en paniers, sur un substrat drainant et aéré à base de fragments d’écorce, ou bien montée sur troncs, morceaux d’écorce ou radeaux de liège ou de racines de fougères arborescentes recouverts de sphaigne. Rempotages et divisions éventuelles seront effectués à la reprise végétative signalée par l’émission de nouvelles racines.

L’espèce est inscrite à l’appendice II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Monanthos poneroides (Schltr.) Brieger (1981).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/d-222-2_dendrobium_poneroides-2
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants