Dendrobium subclausum

Famille : Orchidaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 117.6 ko
Dendrobium subclausum est une épiphyte ou lithophyte des forêts humides de montagne, entre 1200 et 3000 mètres d’altitude, des Moluques et de Nouvelle-Guinée aux tiges parfois ramifiées, minces, flexueux, dressées ou semi pendantes, mesurant jusqu’à plus de 60 cm, aux feuilles de 2,5-6 cm © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire des Moluques et de Nouvelle-Guinée où elle pousse sur les arbres des forêts humides de montagne ou sur les rochers entre 1200 et 3000 d’altitude.

Le nom de genre est la combinaison des substantifs grecs “δένδρον” (dendron) = arbre et “βίος” (bios) = vie, en référence aux nombreuses espèces du genre qui vivent sur les arbres ; le nom spécifique est la combinaison du préfixe latin “sub” = sous et de l’adjectif “clausus, a, um” = clos, en référence aux fleurs incomplètement ouvertes.

Dendrobium subclausum Rolfe (1894) est une espèce épiphyte ou lithophyte à tiges parfois ramifiées, minces, flexueux, dressées ou semi pendantes, mesurant jusqu’à plus de 60 cm de long, pourvues de feuilles lancéolées à l’apex pointu, longues de 2,5 à 6 cm et larges de 0,3 à 1 cm, de couleur vert intense parfois imprégnées de pourpre foncé si l’exposition est particulièrement lumineuse. Inflorescences, sur les anciens pseudobulbes, compactes, longues de 1,3 cm, portant jusqu’à 8 fleurs, de 2,5 cm de longueur et environ 1 cm de diamètre, de couleur orangée à rouge orangé brillant. Ovaire claviforme long d’environ 2 cm, sépale dorsal ovale long de 0,5 cm et large de 0,4 cm, sépales latéraux triangulaires de la même longueur que le dorsal réunis à la base pour former une sorte d’éperon (mentum) long de 1,4 cm, pétales elliptiques-spatulés légèrement plus courts que les sépales, labelle cucullé (en forme de capuchon) recourbé vers le haut à marge dentée, long de 1,3 cm.

Elle se reproduit par semis, in vitro, et par division, à partir de chaque section pourvue d’au moins 3 ou 4 pseudobulbes.

Orchidée miniature florifère de longue durée et aux couleurs vives, nécessitant une exposition légèrement ombragée, des températures moyennes, 18 à 26 °C en été, 12 à 18 °C en hiver, une humidité élevée, entre 70 et 85 %, et une ventilation constante. Les arrosages devront être réguliers et abondants pendant la croissance, réduits en hiver, mais sans laisser à sec pendant une longue période, jusqu’à la reprise végétative, en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau déminéralisée ou osmosée. Cultivable en pots ou en paniers sur un substrat drainant qui peut être constitué de fragments d’écorce de calibre moyen et de sphaigne à la base. Les rempotages et les transplantations seront effectués à la reprise végétative.

Les fleurs sont utilisées localement pour orner les chapeaux.

JPEG - 98.2 ko
Les inflorescences, vues ici d’en bas et de côté, poussent compactes sur les anciens pseudobulbes avec jusqu’à 8 fleurs de 2,5 cm de longueur et environ 1 cm de diamètre © Giuseppe Mazza

L’espèce est inscrite à l’annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Dendrobium mitriferum J.J.Sm. (1910) ; Dendrobium flammula Schltr. (1912) ; Dendrobium mitriferum f. alpinum J.J.Sm. (1916) ; Dendrobium strictum Ridl. (1916) ; Dendrobium lane-poolei R.S.Rogers (1925) ; Dendrobium asumburu P.Royen (1979) ; Dendrobium aurantiflavum P.Royen (1979) ; Pedilonum flammula (Schltr.) Rauschert (1983) ; Pedilonum mitriferum (J.J.Sm.) Rauschert (1983) ; Pedilonum strictum (Ridl.) Rauschert (1983) ; Pedilonum subclausum (Rolfe) Rauschert (1983) ; Chromatotriccum asumburu (P.Royen) M.A.Clem. & D.L.Jones (2002) ; Chromatotriccum aurantiflavum (P.Royen) M.A.Clem. & D.L.Jones (2002) ; Chromatotriccum flammula (Schltr.) M.A.Clem. & D.L.Jones (2002) ; Chromatotriccum lane-poolei (R.S.Rogers) M.A.Clem. & D.L.Jones (2002) ; Chromatotriccum mitriferum (J.J.Sm.) M.A.Clem. & D.L.Jones (2002) ; Chromatotriccum strictum (Ridl.) M.A.Clem. & D.L.Jones (2002) ; Chromatotriccum subclausum (Rolfe) M.A.Clem. & D.L.Jones (2002).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/d-213-2_dendrobium_subclasum
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants