Dorstenia bahiensis

Famille : Moraceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 215.3 ko
Parente herbacée du figuier, Dorstenia bahiensis des forêts pluviales du Brésil est une rhizomateuse rampante, pérenne, sempervirente, aux tiges de 12 cm © G. Mazza

L’espèce est originaire du Brésil (Bahia et Pernambouc) où elle croît dans les sous-bois des forêts pluviales.

Le genre est dédié au botaniste allemand Theodore Dorsten (1492-1552) ; le nom spécifique latin “bahiensis” = de Bahia, fait référence à un des lieux d’origine.

Noms communs : mattress button plant (anglais) ; étoile d’émeraude (français) ; verniz, folha-plástica, flor-de-plástico (portugais du Brésil).

JPEG - 169.7 ko
Ses inflorescences sont constituées d’un réceptacle orbiculaire, pelté au centre, aux marges crénelées-dentées et ondulées, aplati, de 1,2 à 4 cm de diamètre, pourpre brun au-dessus, de vert à brun verdâtre en-dessous, portant de minuscules fleurs mâles et femelles. Le fruit est un syncarpe qui expulse ses graines à plusieurs mètres © G. Mazza

Dorstenia bahiensis Klotzsch ex Fisch. & C.A.Mey. (1846) est une espèce herbacée rhizomateuse rampante, pérenne, sempervirente, aux tiges charnues au port dressé à prostré, longues d’environ 12 cm ; toutes les parties de la plante contiennent une sève laiteuse de couleur jaune.

Les feuilles, sur un pétiole cannelé long de 5 à 20 cm, sont alternes, simples, dressées, oblongues-ovales aux marges finement dentées-crénelées, à l’apex pointu, à la base de forme cordée à obtuse et aux nervures proéminentes, de 8 à 25 cm de longueur et de 4 à 10 cm de largeur, de couleur vert intense brillant.

Les inflorescences, sur un pédoncule long de 5 à 15 cm, solitaires à l’aisselle des feuilles, sont constituées d’un réceptacle orbiculaire, pelté au centre, aux marges crénelées-dentées et ondulées, aplati, de 1,2 à 4 cm de diamètre, de couleur pourpre brun au-dessus, de vert à brun verdâtre en-dessous, sur lequel sont réparties de minuscules fleurs mâles et femelles.

Le fruit est un syncarpe constitué par le réceptacle charnu et renflé dans lequel sont immergées de petites drupes déhiscentes. Les graines de couleur blanche, d’environ 2 mm de long et 1 mm de large, sont expulsées à maturité de façon explosive, jusqu’à quelques mètres de distance, en raison de l’hypertrophie des tissus voisins. Par suite de la facilité avec laquelle les graines germent dans un environnement humide elle peut devenir envahissante.

Elle se reproduit facilement à partir des graines qui ont une courte durée de germinabilité, déposées à la surface d’un substrat drainant et poreux maintenu humide à une température de 24 à 28 °C, avec des temps de germination de 10 à 20 jours, et par division des rhizomes. Espèce au feuillage décoratif qui suscite un intérêt particulier par ses inflorescences insolites, cultivable dans les régions au climat tropical et subtropical humide à exposition ombragée. Elle nécessite des sols drainants, de légèrement acides à légèrement alcalins, maintenus constamment humides, en périodes de sécheresse, elle peut perdre ses feuilles, se comportant comme une semi décidue ; idéale comme couvre-sol et pour réaliser des bordures dans les jardins ombragés.

Lorsque le climat ne permet pas un maintien continu à l’extérieur, elle peut être cultivée en pots, en utilisant un substrat drainant riche en substances organiques maintenu humide, mais sans stagnation, dans un environnement à humidité élevée et aux températures minimales supérieures à 15 °C, même si elle peut résister à des valeurs plus basses pendant une courte période. Pour ses inflorescences inhabituelles elle est souvent cultivée par les collectionneurs de plantes grasses conjointement à d’autres espèces congénères.

Synonymes : Dorstenia cordifolia Mart. ex Miq. (1853) ; Dorstenia longipes Mart. ex Bureau (1873) ; Dorstenia martiana Miq. (1853) ; Dorstenia anthuriifolia S.F.Blake (1919).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MORACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/d-217-2_dorstenia_bahiensis
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants