Dypsis lutescens

Famille : Arecaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Claude Leray

 

 

JPEG - 166.9 ko
Des troncs de 5-10 cm pour une hauteur atteignant 10 m © G. Mazza

L’étymologie du nom de genre n’est pas connue ; le nom latin de l’espèce, "lutescens" = tendant vers le jaune, se réfère à la couleur vert doré de la gaine foliaire, du pétiole et du rachis.

Dypsis lutescens (H.Wendl.) Beentje & J.Dransf. (1995) est originaire de Madagascar, où il pousse dans les forêts de la côte orientale, sur des sols sablonneux proches de la mer.

Il est connu localement (en malgache) comme "lafahazo", "lafaza" et "rehazo" ; dans d’autres langues comme : "areca" (italien) ; areca palm", "butterfly palm", "cane palm", "golden feather palm", "golden-yellow palm", "yellow butterfly palm", "yellow palm" (anglais) ; "palmier cane d’or" (français) ; "Goldblattpalme", "Goldfruchtpalme" (allemand) ; "palmera amarilla", « palmera bambu » (espagnol) ; « areca-bambu », « palmera-areca » (portugais).

Palmier cespiteux avec des stipes d’une hauteur atteignant 10 mètres et un diamètre de 5 à environ 10 cm, plus ou moins élargi à la base, et sur lesquels sont visibles des anneaux, traces de la jonction des feuilles tombées. La base foliaire, de couleur dorée et recouverte d’une patine cireuse blanche, enveloppe complètement le stipe sur une hauteur d’environ 50 cm, formant ainsi une sorte de cape élégante. Les feuilles pennées de couleur vert pâle brillant, fortement arquées, atteignent près de deux mètres de long, avec des folioles atteignant 70 cm de long dans la partie centrale et sont régulièrement insérées sur le rachis pour former un V.

Cette plante monoïque produit une inflorescence ramifiée entre les feuilles, longue d’environ 60 cm, portant des fleurs des deux sexes disposées selon la triade typique (une fleur femelle entre deux fleurs mâles), les fruits sont ovoïdes, longs d’environ 1,8 cm, de couleur jaune à l’état mûr. La plante se reproduit par division et par graines, celles-ci germant en environ 2 mois.

C’est l’un des palmiers les plus cultivés dans les pays à climat tropical et subtropical, en raison de l’élégance de son port et la couleur de son feuillage ; la culture en climat chaud tempéré, en position abritée, peut être tentée, car elle résiste pendant de courtes périodes à des températures autour de zéro. Il est également largement cultivé en pot pour la décoration des espaces intérieurs.

Synonymes : Chrysalidocarpus lutescens H.Wendl. (1878) ; Areca flavescens Voss, (1895) ; Chrysalidocarpus baronii var. littoralis Jum. & H.Perrier (1913) ; Chrysalidocarpus glaucescens Waby (1923).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_C-525-1_Chrysalidocarpus_lutescens
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants