Garcinia xanthochymus

Famille : Clusiaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Olivié

 

 

JPEG - 127.9 ko
La Garcinia xanthochymus est un petit arbre pyramidal de 10 m © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire du Bangladesh, du Bhoutan, du Cambodge, de la Chine (Guangxi et Yunnan), de l’Inde, des îles Andaman et Nicobar, du Laos, du Népal, de la Malaisie, du Myanmar, de la Thaïlande et du Vietnam où elle vit dans les forêts humides et denses.

Le genre est dédié au botaniste français Laurent Garcin (1683-1751). Le nom de l’espèce résulte de la combinaison des mots grecs "xanthos" = jaune" et "chymos" = jus, l’explication étant évidente.

Noms communs : eggtree, false mangosteen, gambogetree, Himalayan garcinia, Mysore gamboge, sour mangosteen, yellow mangosteen (anglais), gamboge des teinturiers, mangoustan amer (français), mangostao amarelo (portugais), gurka, mundu (espagnol).

La Garcinia xanthochymus Hook.f. ex T. Anderson (1874) est un arbuste ou petit arbre droit, pyramidal, d’une hauteur pouvant atteindre 10 m, très ramifié, aux branches horizontales ou retombantes à section quadrangulaire et à l’écorce marron clair qui se desquame en formant de petites écailles arrondies.

Les feuilles sont opposées, pendantes, oblongues, longues de 20 à 35 cm, larges de 4 à 10 cm, de couleur vert foncé et brillantes.

Les inflorescences sont des cymes qui naissent à l’aisselle des feuilles tombées et sont composées de 2 à 10 fleurs de 1,8 cm de diamètre avec cinq pétales de couleur blanc verdâtre. Cette espèce est dioïque (chaque plante porte seulement soit des fleurs mâles soit des fleurs femelles) mais parfois des plantes mâles peuvent porter également des fleurs bisexuées.

Les fruits, comestibles, sont des baies sous-sphériques à l’apex pointu, de couleur verte quand elles ne sont pas mûres et jaune vif à maturité, longues de 5 à 8 cm et contenant de 1 à 4 graines mais plus souvent deux.

On reproduit cette plante au moyen de ses graines qui germent facilement mais qui, comme leur capacité à germer est de faible durée, doivent être mises en terre dès que possible. La première fructification survient aux alentours de la cinquième ou de la sixième année. On la reproduit aussi par bouturage et par marcottage.

Le climat idéal pour sa culture est le climat tropical ou subtropical humide avec une pluviosité annuelle supérieure à 3.000 mm. On peut la cultiver de façon marginale dans les climats tempérés chauds, vu qu’elle supporte pendant une courte période des températures allant jusqu’à 0 °C, en veillant durant les périodes de sécheresse et de fortes températures à l’arroser abondamment.

Elle a besoin d’une exposition en plein soleil ou demi-ombragée et n’est pas particulièrement exigeante en ce qui concerne le sol à condition qu’il soit drainant et presque constamment humide (une courte période de sécheresse stimule la floraison).

Les fruits, très riches en vitamine C, ont une saveur aigre-douce jugée agréable par beaucoup. On les consomme frais avec du sucre ou on s’en sert pour faire des confitures.

JPEG - 44.3 ko
Les fruits d’abord verts puis jaunes sont très riches en vitamine C © Giuseppe Mazza

La pulpe est également utilisée en remplacement du tamarin dans le curry.

Le jus déshydraté des fruits et le latex de couleur jaune vif sont employés comme colorant, en particulier dans les aquarelles.

Des extraits de diverses parties de cette plante sont utilisés dans la médecine traditionnelle.

Des études en laboratoire ont mis entre autres en évidence l’existence dans les feuilles de polyphénols particuliers, des xanthones, qui présentent des propriétés pharmacologiques antioxydantes, anti-inflammatoires, anticancéreuses et antimicrobiennes qui sont prometteuses.

Enfin cette espèce est souvent utilisée comme porte-greffe de la Garcinia mangostana.

Synonymes : Xanthochymus pictorius Roxb. (1805) ; Xanthochymus tinctorius DC. (1824) ; Garcinia roxburghii Kurz (1875) ; Garcinia tinctoria (DC.) W.Wight (1909) ; Garcinia pictoria (Roxb.) Dunn (1915) ; Garcinia tinctoria (DC.) Dunn (1915) ; Garcinia pictoria (Roxb.) Engl. (1925).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des CLUSIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_G-145-1_Garcinia_tinctoria
_G-145-2_Garcinia_tinctoria
_G-145-3_Garcinia_tinctoria
_G-145-4_Garcinia_tinctoria
_G-145-5_Garcinia_tinctoria
_G-145-6_Garcinia_tinctoria
_G-145-7_Garcinia_tinctoria
_G-145-8_Garcinia_tinctoria
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants