Gardenia tubifera

Famille : Rubiaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 145.1 ko
Gardenia tubifera est un arbuste ou un arbre sempervirent du sud-est asiatique haut de 3-15 m © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Bornéo, du Cambodge, des îles Nicobar, de Malaisie péninsulaire, de Singapour, de Sumatra, de Thaïlande et du Vietnam, où elle vit dans les forêts tropicales humides aussi bien en plaine qu’en zone collinaire, généralement le long des cours d’eau sur des sols sableux.

Le genre est dédié au médecin et naturaliste écossais Alexander Garden (1730-1791), qui a passé une bonne partie de sa vie en Caroline du Sud à étudier la flore et la faune locales ; le nom spécifique est la combinaison du nom latin ‘’tubus’’ = tube et du verbe ‘’fero’’ = porter, en référence au long tube de la corolle.

Noms communs : golden gardenia, golden pinwheel (anglais).

Gardenia tubifera Wall. ex Roxb. (1824) est un arbuste ou un arbre sempervirent inerme, haut de 3-15 m, à l’écorce lisse de couleur gris-brun et aux extrémités végétatives recouvertes de résine. Les feuilles, sur un pétiole long d’environ 0,3-1 cm, sont opposées, simples, coriaces, oblancéolées à apex rétréci et à nervures pennées proéminentes sur la face inférieure, longues de 7-15 cm et larges de 3,5-5 cm, glabres, de couleur vert intense brillant.

Fleurs, sur un pédoncule long de 0,3 cm, solitaires, intensément parfumées, au calice tubulaire long d’environ 0,8 cm, à corolle hypocratériforme (aux lobes perpendiculaires au long tube mince) d’environ 7 cm de diamètre, généralement à 8 lobes obovales à oblancéolés en forme d’hélice et à tube corollaire long de 7-11 cm ; les fleurs, qui durent 6-7 jours, sont blanches à l’ouverture, jaunes le deuxième jour et de couleur orangé intense le troisième. Le fruit est une capsule globuleuse déhiscente, d’environ 4 cm de diamètre, de couleur vert pâle, avec la trace du calice tubulaire persistant à l’apex du fruit, contenant de nombreuses graines immergées dans une pulpe de couleur orangée. La reproduction se fait à partir des graines, préalablement maintenues dans de l’eau pendant une journée, dans un substrat drainant maintenu humide à une température de 22-24 °C, et par bouturage.

Une des espèces les plus spectaculaires et parfumées du genre, mais plutôt rare en culture, à la floraison abondante qui se répète plusieurs fois tout au long de l’année, cultivable dans les zones au climat tropicale et subtropicale humide, de préférence en plein soleil le matin et sous une ombre partielle dans l’après-midi, d’un grand effet décoratif comme spécimen isolé ou en bordures, car elle supporte bien la taille. Elle nécessite des sols riches en matière organique, bien drainés, d’acides à neutres, avec des arrosages réguliers pendant les éventuelles périodes de sècheresse et des fertilisations avec des produits équilibrés contenant des oligo-éléments.

JPEG - 146.1 ko
Fleurs parfumées d’environ 7 cm, changeant du blanc à l’orangé, à 8 lobes en forme d’hélice. Insolite long tube corollaire qui a donné son nom à l’espèce © G. Mazza

Elle est adaptée à la culture en pot, en utilisant un substrat organique additionné de 30 % de sable de silice ou de perlite pour améliorer le drainage, pour la décoration des patios et des terrasses ou des serres et des jardins d’hiver lorsque le climat ne permet pas le séjour en plein air pendant les mois d’hiver, avec une température minimale supérieure à 15 °C ; les arrosages doivent être réguliers en été, plus réduits en hiver, mais sans laisser sécher le substrat, et l’humidité ambiante élevée.

Le bois de couleur blanche, à grains fins et de dureté moyenne, est utilisé dans la construction.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des RUBIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_G-155-1_Gardenia_tubifera
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants