Felis silvestris - Chat sacré de Birmanie

Famille : Felidae

 

 

Texte © Dr Didier Hallépée

 

 

JPEG - 56.9 ko
Chat sacré de Birmanie © Giuseppe Mazza

Selon la légende, il y a longtemps en Birmanie il y avait un vieux prêtre s’occupant du temple d’une déesse dorée aux yeux de saphir. Ce prêtre possédait un chat appelé Sinh. Un jour, le temple fut attaqué et le prêtre tué. Sinh sauta sur la tête de son maître et regarda la statue de la déesse droit dans les yeux. Ses yeux devinrent alors saphir et sa peau dorée, à l’image de la déesse, mais ses pattes restèrent blanches comme la chevelure du prêtre sur laquelle elles étaient posées. Au bout de quelques jours, Sinh mourut de chagrin. C’est alors que tous les autres chats du temple subirent la métamorphose, devenant les chats sacrés de Birmanie.

Bien plus tard, un couple de chats sacrés fut dérobé dans le temple de Lao Tseu et parvint en France en 1920.

Ceux qui ne croient pas aux légendes disent que le chat sacré de Birmanie est né en France en 1920 du croisement d’un chat siamois ganté de blanc et d’un persan.

Quoi qu’il en soit la seconde guerre mondiale allait passer par là, décimant les populations de chats errants et de nombreux chats de maison. Après la guerre, seul restait un couple de chats sacrés de Birmanie, Orloff & Xénia de Kaabaa. Tous les chats sacrés de Birmanie d’aujourd’hui en descendent.

Caractère

Le chat sacré de Birmanie est un chat affectueux, doux et joueur.

Son poil mi-long et son motif colorpoint lui donnent une élégance rehaussée par le gantage de ses quatre pattes.

Elever les chats de race, c’est travailler sur le vivant et accepter l’imprévisible. Quelques soient les efforts de l’éleveur, Dame nature a le dernier mot. En ce qui concerne le chat sacré de Birmanie, l’obtention d’un beau gantage et sa transmission à la descendance sont plutôt imprévisibles. Les critères génétiques correspondants ne sont pas encore maîtrisés et seul le savoir-faire de l’éleveur (et la chance) permettent d’obtenir un gantage de toute beauté.

Standard

De taille moyenne, la tête est large, triangulaire avec des contours arrondis. Les joues sont pleines. Le front est légèrement arrondi. La ligne du profil se prolonge par un changement de direction légèrement concave au niveau des yeux. Sans stop, le nez est romain, c’est-à-dire busqué.

De longueur moyenne, le museau est large, sans pinch. Le menton est fort.

Grands, presque ronds, les yeux sont bien espacés l’un de l’autre et de la couleur bleue la plus intense possible.

Les oreilles sont de taille moyenne, presque aussi larges que hautes. Espacées de la largeur d’une oreille, elles ont un bout arrondi. L’intérieur est bien fourni.

De taille moyenne, l’encolure est bien musclée.

Le Sacré de Birmanie a un corps de format long et puissant, massif avec un dos droit et régulier.

Moyennement hautes, les pattes ont une ossature robuste et une bonne musculature.

Les pieds sont grands, ronds et fermes.

De taille moyenne, la queue est proportionnée avec le corps.

Mi-longue, la fourrure est très soyeuse. Courte sur la face, elle s’allonge graduellement à partir des joues vers une collerette, très appréciée surtout chez les mâles. La fourrure est longue sur le dos et les flancs. Le sous-poil est peu abondant et léger. Le poil peut frisotter légèrement sur le ventre. Remarque : des changements saisonniers doivent être pris en considération dans le jugement de la longueur de la robe.

Les pattes avant, devant et derrière, ont des gants blancs se terminant en ligne droite, idéalement à la jonction entre le pied et la patte. Les pattes arrière ont des gants blancs devant remontant à l’arrière de la patte et se terminant en pointe de la moitié aux trois-quarts du talon (éperons). Une régularité entre la hauteur des gants avant et arrière est souhaitable.

Les coussinets sont de couleur rose et/ou de couleur correspondant à la couleur de base du chat.

Manteau

Toutes couleurs, motif colorpoint.

 

→ Pour des informations générales sur les FELIDAE voir ici.

→ Pour apprécier la biodiversité au sein des races de chats, cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_G-4-77_Felis_silvestris_-_Gatto_Sacro_Birmano
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants