Goeppertia albertii

Famille : Marantaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

JPEG - 230.9 ko
Goeppertia albertii est une espèce herbacée rhizomateuse pérenne aux feuilles longues de 20 cm © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du Brésil, probablement de l’état de Rio de Janeiro.

Le genre est dédié au botaniste et paléontologue allemand Johann Heinrich Robert Goeppert (1800–1884) ; la référence du nom spécifique n’est pas claire.

Noms communs : alberts prayer plant, emerald feather calathea (anglais).

Goeppertia albertii (L.H.Bailey & Raffill) Borchs. & S.Suárez (2012) est une espèce herbacée rhizomateuse pérenne, sempervirente, à 2 à 5 feuilles, formant des touffes denses hautes jusqu’à environ 35 cm.

Les feuilles, sur un pétiole long de 5 à 15 cm, sont oblongues-ovales à l’apex pointu et aux marges ondulées, longues de 10 à 20 cm et larges de 5 à 10 cm, de couleur vert foncé brillant au-dessus avec des marbrures de couleur vert clair de chaque côté de la nervure centrale, vert mat saupoudré de pourpre clair en-dessous.

Inflorescences terminales, sur un pédoncule long de 8 à 10 cm, pourvues de bractées ovales à l’apex incliné disposées en spirales, longues d’environ 2 cm, de couleur verte, sous-tendant des fleurs par paires de couleur blanche, aux sépales longs d’environ 8 mm, corolle tubulaire au tube long de 16 mm et 3 lobes lancéolés longs d’environ 12 mm, 2 staminoïdes obovales, légèrement plus longs que les pétales, une étamine fertile recourbée sur le stigmate et ovaire triloculaire. Le fruit est une capsule déhiscente contenant 3 graines.

La reproduction se fait habituellement par division.

Espèce convenant bien pour réaliser des bordures ou comme couvre sol dans les parcs et les jardins exclusivement dans les régions au climat tropical et subtropical humide, ne supportant pas les températures voisines de 0 °C, dans les endroits ombragés loin du soleil direct qui peut endommager le feuillage.

Elle exige des sols drainants riches en matières organiques, de légèrement acide à neutre, maintenus constamment humide, mais sans stagnation.

Elle est souvent cultivée en pots pour la décoration d’intérieur, à l’abri des courants d’air, dans un terreau organique avec ajout de 30 % de sable siliceux ou de perlite, pour améliorer le drainage, avec des valeurs minimales de température hivernales non inférieures à 16 ° C et une humidité ambiante élevée, 60 à 70 %, difficile à atteindre en appartement où elle est généralement plus basse. Pour l’augmenter on peut recourir à des nébulisations fréquentes avec une eau non calcaire à température ambiante, pour éviter des taches disgracieuses sur les feuilles, ou en plaçant le récipient sur un plateau de plus grand diamètre partiellement rempli de pierre concassée, ou de tout autre matériau inerte, avec une couche d’eau qui ne sera pas en contact avec le fond du pot, de manière à créer un microenvironnement humide autour de la plante.

JPEG - 150.4 ko
Inflorescences terminales sur un pédoncule de 8-10 cm aux bractées en spirales à l’apex incliné, sous-tendant des paires de minuscules fleurs blanches © Giuseppe Mazza

Les arrosages devront être réguliers pendant la croissance, en évitant toute stagnation dangereuse, plus réduits en hiver, mais sans jamais laisser sécher complètement le substrat, de préférence en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau osmosée ou déminéralisée à température ambiante. La fertilisation doit être effectuée du printemps à l’automne, avec une fréquence mensuelle, en utilisant de préférence des produits équilibrés hydrosolubles, contenant des oligoéléments sous forme de chélates, au quart de la dose recommandée par le fabricant.

Synonymes : Calathea glaziovii Petersen (1890) ; Maranta albertii C.Pynaert ex Heede (1906) ; Calathea albertii L.H.Bailey & Raffill (1914).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MARANTACEAE et trouver d’autres espèces cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/g-164-1_goeppertia_albertii
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants