Hedera helix

Famille : Araliaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Michel Anciaux

 

 

JPEG - 99.9 ko
Les fruits, appréciés par les oiseaux, sont des baies de 6 à 8 mm. Vertus médicinales © G. Mazza

Hedera helix L. (1753) est originaire d’Afrique (Algérie, Iles Canaries, Libye, Madeire, Maroc et Tunisie), d’Asie occidentale (Chypre, Israël, Liban Syrie et Turquie), du Caucase (Arménie, Géorgie et Russie), et d’Europe (Albanie, Autriche, Belarus, Belgique, Bosnie, Bulgarie, Croatie, République Tchèque, Danemark, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Kosovo, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Moldavie, Monténégro, Pays Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suisse, Ukraine et Hongrie).

Le nom du genre est d’origine latine, plante sacrée pour Bacchus, et avec laquelle les poètes ont été couronnés ; le nom latin de l’espèce, “helix” = hélice, spirale, autre nom d’origine grecque, fait référence à la manière dont la plante s’enroule autour des arbres ou d’autres supports, ou à l’habitude des disciples de Bacchus de couronner leur tête avec des plantes de lierre, dans la mythologie romaine, ainsi que les disciples de Dionysos dans la mythologie grecque.

Noms vernaculaires : “common ivy”, “English ivy”, “Italian ivy”, “ivy”, “poet’s ivy”, “yellow-berry ivy” (Anglais) ; “lierre grimpant” (Français) ; “edera” (Italien) ; “hera”, “heradeira”, “hereira”, “aradeira”, “hedra”, “hera-dos-muros” (Portuguais) ; “hiedra”, “yedra” (Espagnol) ; “Efeu” (Allemand).

Grimpant ou rampant, à feuilles persistantes, avec des tiges ligneuses s’enracinant sur les nœuds, longs jusqu’à 30 m, pourvus de radicelles adventives qui permettent aux tiges d’adhérer aux surfaces verticales, il présente le phénomène d’hétérophyllie (présence sur la même plante de feuilles à formes différentes), correspondant aux 2 stades de croissance, les jeunes, stériles, qui peuvent atteindre 10 ans ou plus, rampantes ou grimpantes, avec des feuilles tri ou penta lobées, de 4 à 10 cm de long et de large, d’une couleur vert foncé, coriaces et brillantes à veinules vert pâle, et les adultes, fertiles, aux tiges droites et feuilles ovales ou en losanges.

JPEG - 59.9 ko
Plusieurs variétés horticoles très décoratives © G. Mazza

Les inflorescences sont des ombrelles globuleuses solitaires ou groupées en panicules, portant des fleurs hermaphrodites de 5 à 7 mm de diamètre, de couleur blanc jaunâtre.

Les fruits sont des baies globuleuses, de couleur bleu foncée à noire, de 6 à 8 mm de diamètre, contenant jusqu’à 5 graines blanchâtres.

Il se reproduit facilement via ses graines, qui doivent être scarifiées pour permettre la germination, étant donné qu’elles sont recouvertes d’un tégument solide (dans la nature, la scarification est remplacée par le passage dans l’appareil digestif de plusieurs espèces d’oiseaux qui se nourrissent des fruits) et par les parties de tiges qui forment aisément des racines, même dans l’eau. Les boutures apicales des plantes adultes maintiennent ces caractéristiques, en le faisant croître comme buisson ou arbuste.

La plante est très variable et de nombreuses variétés proviennent de mutations naturelles.

Plante très rustique, qui s’adapte à une grande variété de sols et de climats, comme le montre sa vaste aire d’origine ; sa meilleure exposition est semi ombragée, mais elle s’adapte bien en plein soleil.

En pot, elle nécessite un bon drainage, avec des arrosages fréquents en été et modérés en hiver et une position lumineuse, particulièrement pour les variétés à feuilles panachées, et bien ventilée.

Toutes les parties de la plante, particulièrement les fruits, contiennent des substances toxiques, en particulier des saponines, dont l’hédérine, un irritant puissant pour la muqueuse de la bouche et du nez, et des composés polyacétyléniques, qui eux au contraire, aux dosages appropriés, ont des propriétés pharmacologiques.

Synonymes : Hedera poetica Salisb. (1796) ; Hedera poetarum Bertol. (1827).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARALIACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

_E-2-4_Hedera_helix
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants