Hoya acuta

Famille : Apocynaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire d’Indonésie, de Malaisie et de Thaïlande où elle vit dans les forêts humides à basse et moyenne altitude.

Le genre est dédié à Thomas Hoy (env. 1750-1822), botaniste et curateur des jardins du duc de Northumberland ; le nom spécifique est l’adjectif latin “acutus, a, um” = aigu, affilé, pointu, en référence à l’apex des feuilles.

JPEG - 131.3 ko
Originaire du sud-est asiatique, Hoya acuta est une grimpante des forêts humides à moyenne et basse altitude. L’inflorescence en ombelle compte jusqu’à 45 corolles © Giuseppe Mazza

Hoya acuta Haw. (1821) est une grimpante sempervirente aux tiges, pouvant atteindre plusieurs mètres de longueurs, pourvues de racines adventives par lesquelles elle s’accroche au support.

Les feuilles sont opposées, simples, de forme ovale-elliptique à oblongue à apex acuminé et à marge entière, plutôt charnues, longues de 4-12 cm et larges de 3-5 cm, de couleur vert intense brillant.

JPEG - 90.4 ko
Les élégantes fleurs parfumées ont environ 1 cm de diamètre et durent 4-5 jours © Giuseppe Mazza

Inflorescences axillaires en ombelle portant jusqu’à plus de 45 fleurs, d’environ 1 cm de diamètre, de couleur blanche ou blanc verdâtre au centre rose, ou rose, agréablement parfumées, d’une durée sur la plante de 4-5 jours ; les pédoncules, persistants et pouvant refleurir, ne doivent donc pas être coupés après la floraison. Les fruits sont des follicules fusiformes contenant de nombreuses graines pourvues à une extrémité d’une touffe de poils soyeux qui favorisent la dispersion par le vent.

Elle peut se reproduire par semis, mais généralement par bouture, à 2-3 nœuds, dans un substrat très sableux ou d’agriperlite maintenu humide à une température de 26-28 °C, ou par marcottage ; la première floraison survient au bout de 2-3 ans.

Il s’agit d’une espèce très discutée du point de vue de la nomenclature, et il n’y a pas d’accord pour la considérer comme une espèce ou un synonyme, florifère et de culture facile, cultivable en plein air dans les zones au climat tropical et subtropical humide à une exposition très lumineuse, même avec quelques heures de soleil direct le matin ; elle supporte des périodes de sécheresse, mais pousse au mieux avec une humidité atmosphérique moyennement élevée et constante.

Ailleurs, elle peut être cultivée en pot, sur un support adapté, afin de pouvoir l’abriter en hiver dans un environnement particulièrement lumineux à une température minimale non inférieure à 15 °C ; une bonne amplitude thermique journalière favorise la floraison.

Elle nécessite un substrat très aéré et drainant, riche en matière organique, neutre ou légèrement acide, et des arrosages réguliers en été, mais sans stagnation et en laissant sécher le substrat avant d’apporter à nouveau de l’eau, diminués en hiver, de façon à le maintenir légèrement humide ; des nébulisations seront utiles en présence d’une atmosphère sèche et de températures élevées, avec de l’eau à température ambiante non calcaire, de l’eau de pluie, de l’eau déminéralisée ou osmosée, afin d’éviter les taches disgracieuses sur le feuillage.

Une variété à feuilles panachées de blanc crème particulièrement décorative a été sélectionnée.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des APOCYNACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/h-205-1_hoya_acuta
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants