Hoya verticillata

Famille : Apocynaceae

Texte © Pietro Puccio

 

 

Traduction en français par Serge Forestier

 

 

L’espèce est originaire du Brunei, du Cambodge, d’Inde orientale, d’Indonésie (Bornéo, Java, Sulawesi et Sumatra), du Laos, de Malaisie Péninsulaire, de Birmanie, de Singapour et de Thaïlande où elle croît principalement dans les forêts de Dipterocarpaceae comme épiphyte sur les branches des arbres ou sur les rochers, du niveau de la mer jusqu’à environ 900 m d’altitude.

Le genre est dédié à Thomas Hoy (env. 1750-1822), botaniste et curateur des jardins du duc de Northumberland ; le nom spécifique est l’adjectif latin “verticillatus, a, um” = verticillé, en référence aux feuilles disposées (rarement) en verticilles de quatre.

JPEG - 81.6 ko
Hoya verticillata est une épiphyte grimpante des forêts de Dipterocarpaceae du sud-est asiatique © Giuseppe Mazza

Noms communs : whorled wax flower (anglais).

Hoya verticillata (Vahl) G. Don (1837) est une épiphyte grimpante sempervirente, très variable par les dimensions et la forme de ses feuilles, aux tiges ramifiées et aux feuilles, sur un pétiole long de 0,5-3 cm, opposées, rarement en verticilles de 4, simples, de forme ovale-elliptique à oblongue à apex acuminé et marge entière, charnues, glabres, longues de 5-18 cm et larges de 3-10 cm.

Inflorescence axillaire dressée, sur un pédoncule long de 3-5 cm, en ombelle portant jusqu’à 70 fleurs, de 1,2-1,8 cm de diamètre, d’une durée d’environ 5 jours sur la plante ; les pédoncules étant persistants et pouvant refleurir, il ne faut donc pas les tailler après la floraison.

Corolle blanc crème à 5 lobes ovales-triangulaires à apex pointu, à marges recourbées vers l’arrière (révolutées), éventuellement avec de minuscules poils ras sur le dessus, et couronne à segments ovales à apex pointu de couleur blanche à base rose ; les fleurs dégagent un parfum intense.

Les fruits sont des follicules, de 10-18 cm de longueur et 0,4 cm de diamètre, contenant de nombreuses graines pourvues d’une touffe de poils soyeux qui favorisent la dispersion par le vent.

La reproduction peut se faire par semis, mais généralement par boutures, à 2-3 nœuds, dans un substrat drainant et aéré maintenu humide à une température de 26-28 °C ; l’enracinement est facile, même dans l’eau.

L’espèce est très discutée du point de vue taxonomique en raison de sa grande variabilité due à l’étendue de son aire d’origine et à la diversité des conditions environnementales ; les caractéristiques mentionnées ci-dessus sont celles sur lesquelles il y a accord entre les spécialistes, considérant qu’elles entrent dans la variabilité intrinsèque.

Facile à cultiver, elle peut être utilisée en plein air dans les zones au climat tropical et subtropical à exposition très lumineuse, de la lumière solaire filtrée à un léger ombrage, ailleurs elle peut être cultivée en pots, montée sur des supports appropriés ou retombante (suspendue), afin de pouvoir être abritée dans un environnement protégé avec une luminosité élevée, voire quelques heures de soleil direct le matin en hiver, et dans un substrat très poreux et drainant, riche en matière organique, neutre ou légèrement acide.

JPEG - 116.8 ko
Inflorescence en ombelle comptant jusqu’à plus de 70 fleurs, très parfumées, de 1,2-1,8 cm de diamètre qui durent environ 5 jours. Culture facile © Giuseppe Mazza

Elle nécessite des températures moyennement élevées, avec des minima nocturnes en hiver non inférieurs à 15 °C, et des arrosages réguliers en été, tout en laissant sécher le substrat avant d’arroser à nouveau, réduits en hiver, afin de le maintenir légèrement humide ; des nébulisations avec de l’eau non calcaire à température ambiante sont utiles en présence d’air sec et de températures élevées.

Synonymes : Sperlingia verticillata Vahl (1810).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des APOCYNACEAE cliquez ici.

 

Les archives photographiques de Giuseppe Mazza

/h-206-2_hoya_verticillata-2
Photomazza : 70.000 colour pictures of animals and plants